07/03/2008

Le Guardian et la Conspiration Cotillard

Avant de rencontrer mon épouse, j’étais idiot et ne suivais pas la remise des Oscars. Citoyen d’un des très rares pays de la planète à ne pas rediffuser la cérémonie, je n’en récoltais le lendemain matin que les miettes, à la façon de l’Européen supérieur que désole l’increvable culture à paillettes hollywoodienne. Mais depuis quelques années, je n’en décolle plus. Je connais la liste des nominés, j’essaye d’aller les voir les films en question, je me perds en conjectures sur les raisons des nominations, les palmarès possibles et les palmarès désirés. Parfois, grosse déception. Je me souviens par exemple de l’année honteuse où Shakespeare in Love, la Mère de tous les navets, avait tout emporté, y compris l’oscar de la meilleure actrice à cette cruche sans fond de Gouinette Paltrot. Mais cette année, très bonnes surprises : les frères Coen, mes chouchous depuis Big Lebowski, y rafflent la mise, le génial Daniel Day-Lewis emporte le morceau, le non moins génial Javier Bardem le petit morceau. Et Marion Cotillard, délicieusement imprononçable en anglais, vole la vedette à tout le monde. En plus, sur le red carpet, la belle s’en sortait mieux que d’autres avec un fourreau Gautier du meilleur effet. Bref, champagne pour tout le monde.

 

C’était sans compter sur les effets immédiats d’une énorme gloire : le retour détaillé sur le passé de la star. Et voilà qu’on exhume des oubliettes médiatiques une interview donnée dans les catacombes de Paris en janvier 2007. La Marion s’y exprime sans fards et sans fourreau Gautier. C’est dommage, on y aurait moins fait attention aux convictions profondes, presque religieuses, qu’elle déballe sur le monde qui nous entoure, avec un sens tout relatif de la modération. Ainsi, de la mort de Coluche à l’homme sur la Lune, sans oublier l’indispensable 11-septembre, Marion a « tendance à être de l'avis de la théorie du complot ». S’en suit une série de déclarations plus ou moins sordides que le Guardian a l’élégance de ne pas reproduire entièrement, contrairement à tant d’autres qui ne se privent pas d’imprimer ces pénibles élucubrations. Pour le journaliste britannique, Cotillard, qui peut désormais envisager une carrière américaine, risque de payer cher ce qu’il n’hésite pas à qualifier de propos anti-américains. Prétendre que les Twin Towers auraient été dynamitées pour éviter des frais de câblage, relève peut-être en effet de l’adage anglo-saxon adding insult to injury, ou aggraver la blessure par une insulte.

 

Pourtant, ça n’est pas vraiment le complexe d’infériorité caricatural envers l’Amérique par une Européenne bobo qui me fait soupirer. Ce n’est pas non plus l’hypothèque probable sur sa carrière, ça, je m’en tartine le coquillard. Non, c’est plutôt l’intrusion, au beau milieu de cette célébration aussi convenue que délectable, de ce que notre époque produit de plus inquiétant. Les théories de la conspiration ont toujours fait le lit des régimes sordides. Durant les années 30, les théories du complot judéo-maçonnico-communisto-cosmopolite tombèrent sur l’Europe comme la vérole sur le bas clergé breton. Ce n’est donc pas un hasard si le bouquin de Thierry Meyssan, L’effroyable imposture, qui prétend que le 11-septembre est un complot du gouvernement américain, se vend si bien au Moyen-Orient, avec Le protocole des Sages de Sion, morceau de bravoure antisémite, et Mein Kampf, dont l’auteur a connu son petit succès dans les années 40.

 

 

Face à des événements extraordinaires, l’humanité à besoin de réponses, elles-mêmes souvent extraordinaires. Il y eut une époque, pas si lointaine, où ces réponses étaient regroupées sous le terme de Religion. Aujourd’hui, à l’âge de la science objective, on n’est pas bête au point de croire encore en une intelligence divine. Alors on croit à la diabolique intelligence de la CIA, du Mossad, du FSB et de toutes les officines merveilleusement commodes en ce qu’elles sont, tout comme Dieu, invisibles et jamais là pour répondre directement. Et tout comme Dieu, elles nous envoient un clergé de choc en la personne de Cotillard et des autres, pour nous enseigner la Bonne, ou plutôt la Mauvaise Nouvelle. Enfin, tant que personne ne me gâche ma remise des Oscars l’année prochaine, je suis prêt à prendre tout ce qu’on raconte pour argent comptant pendant encore une année entière.

01:05 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (16)

Commentaires

La conspiration est encore plus compliquée, elle est à tiroir, comme certaines charades.

En fait ce sont des acteurs américains, jaloux du succès et des Oscars de Mademoiselle Cotillard qui ont "trafiqué" l'interview où, maintenant, elle parle de théorie du complot, mais où, au départ, elle fustigeait cette même théorie... Donc un complot dans le complot.
Et dans 50 ans, on en fera un film. Film où il n'y aura plus de vedette en chair et en os pour "faire" la môme Cotillard, mais une vedette de synthèse en octets et mégabits. Vedette qui, heureusement, ne parlera que lorsque le programme informatique (Big Brother ?) l'aura décidé !

Écrit par : Père Siffleur | 07/03/2008

Cette histoire montre trois choses : d'abord, qu'il vaut mieux être à jeûn et ne pas avoir consommé des substances bizarres lorsqu'on répond aux questions d'un journaliste, ensuite, que les acteurs ne sont pas des intellectuels, ni des analystes politiques, ni des philosophes, juste des interprètes des mots et des idées des autres. Il est inutile de demander à cette cruche sans fond, pour reprendre votre expression, ce qu'elle pense de tel ou tel sujet d'actualité. Les réponses seront identiques à celles de n'importe quel pillier de café du commerce. (Les opinions de J. Bardem, qui défend regulièrement la dictature cubaine prouvent tout aussi bien que ces acteurs ratent de nombreuses bonnes occasions de se taire) Enfin, il faut se demander si un journal ou une chaîne de télévision sérieux doivent reproduire ces stupidités (je pense au premier qui a diffusé l'interview)

Écrit par : Inma Abbet | 07/03/2008

Oui, mais comment noircir des pages de texte ou occuper des minutes d'antenne sans en référer à ceux qui n'ont rien à dire, mais qui
font volontiers savoir ce qu'ils pensent ?
A propos, les "gens du complot" (extême gauche américaine relayée en Europe par le Réseau Voltaire) sont actifs sur le site 24H/TdG et j'ai déjà eu de sévères prises de bec avec eux.
Et si vous avez bonne mémoire, même M. Hubler s'est ému de voir le "Droit à la Vérité" bafoué.

Écrit par : Rabbit | 07/03/2008

Peut-être en donnant la parole à ceux qui ont quelque chose à dire...
Mais je continue à croire que les sottises de Mme Cotillard ou de M. Bardem ou de tous les autres politiciens amateurs et conspirationnistes divers ne devraient même apparaître dans les journaux, à la tv ou à la radio, c'est une question d'éthique. Ma position est bien sûr d'une naïveté absolue, et la seule chose que je peux faire c'est ne pas aller voir les films de ces imbéciles-là. C'est déjà fait.

Écrit par : Inma Abbet | 07/03/2008

Je fais encore une fois référence à cette excellente page de Wikipedia consacrée à la "manipulation mentale". On y apprend tout ce qu'il faut sur les techniques de "communication" destinées à s'attirer le public recherché pour faire tourner son business: politique, presse, commerce, etc.
Restez naïve et vous irez directement au paradis; pour nous, c'est trop tard...

Écrit par : Rabbit | 07/03/2008

Nul besoin de s'appeler Cotillard pour soutenir la thèse du dynamitage. Un peu de jugeote en observant les fameuses images suffit, et l'idée qu'une tour puisse s'effondrer sur elle-même parce qu'il y a un incendie 80 étages plus haut est immédiatement classée "loufoque".

Écrit par : Hazel | 07/03/2008

Vous qualifiez de simple incendie le résultat d'un jet fonçant dans une tour ? Votre commentaire n'est plus loufoque, mais bien au-delà...

Écrit par : Géo | 07/03/2008

Et puis d'abord au fait, sommes-nous sûrs qu'elles se sont bien effondrées ces deux tours. Tout le monde le dit, mais en a-t-on la preuve ? Ont-elles jamais existé dans la réalité ? Et en dehors de photos truquées, de documents contrefaits et des propos de prétendus témoins à la solde de puissances occultes, que peut-on produire pour démontrer que les Etats-Unis existent bel et bien ?

Écrit par : stephane-2 | 08/03/2008

Si un jour vous remportez un Oscar, soyez sûrs de dire, dans votre discours de remerciements, que les USA sont un pays formidable, qu'ils ont un président formidable, que la guerre en Iraq est formidable, etc... Ce qui est triste, c'est que dès que qqn remporte un succès, vous pouvez être sûrs qu'on retrouve des photos nues ou des propos tenus 1 ou 10 ans auparavant. Peut-être Cotillard fumait-elle dans les toilettes quand elle était écolière? Peut-être est-elle végétarienne? Franc-maçonne? Espérantiste? Adepte de la kabbale?

On s'en tape, tant que c'est une bonne actrice et qu'elle a mérité son prix. En quoi l'opinion d'un acteur/d'une actrice sur le Tibet ou sur les infirmières bulgare nous intéresse-t-il? Leur avis sur le film qu'ils viennent de tourner, oui, mais le reste...

Écrit par : Babaouchka | 08/03/2008

"Avant de rencontrer mon épouse, j’étais idiot ..."
Juste en passant, pour fêter le 8 mars...,j'espère que qqn vous fera relire ça dans une vingtaine d'années...

Écrit par : Géo | 08/03/2008

Vous avez raison, babaouchka, et je crois même que c'est Hithcock qui disait qu'il ne faut jamais demander leurs avis aux acteurs. C'est d'autant plus décevant que Cotillard est une excellente actrice. Enfin, comme le rappelle Geo, c'est le 8 mars, alors allons-y mollo sur Marion.

Écrit par : david laufer | 08/03/2008

Ah mais j'ai pas dit du mal de Marion, moi, soyons clairs...
Alors Babaouchka, c'est pour quand cet Oscar, au fait ?

Écrit par : Géo | 08/03/2008

Mesdames, Messieurs,
Toute cette histoire de complot vous paraît loufoque, absurde, sordide, etc.
Posez-vous honnêtement quelques questions simples:
Est-ce que cette histoire m'intéresse?
Suis-je prêt à faire quelques recherches, sans idées préconçues, à rester ouverts aux hypothèses évoquées?
Si, bien sûr, vous savez déjà, à l'AVANCE, que ce ne sont qu'élucubrations, épargnez-nous la suffisance de ceux qui savent et qui n'ont donc plus besoin de se poser de questions.
Cher David,
la Religion de notre époque, à laquelle vous semblez souscrire sans le moindre doute, c'est de gober les versions officielles servies par les médias officiels et de mépriser ceux qui mettent en doute la pensée unique.
Chaque époque ayant sa version officielle, avec des gens comme vous, on en serait toujours à penser que la terre est plate...
En vous souhaitant une bonne soirée de remises des Oscars pour l'année prochaine.

Écrit par : Olegna | 09/03/2008

Rassurez-vous, cher Olegna, je doute, je doute. Ce que ne font pas du tout Cotillard, et encore moins Meyssan et tous les autres, ceux qui, à la thèse officielle, opposent la leur, tout autant invérifiable. Alors oui, je doute, mais de toutes les versions affirmées, qui sont toutes des formes plus ou moins nocives de propagande. Je doute, et comme je n'ai pas de réponse préconcue, je me marre.

Écrit par : david laufer | 09/03/2008

Là je comprends mieux votre position...que je partage en partie.
Dans le doute s'abstenir.
Vous avez raison de vous méfier de ceux qui affirme un peu trop et on les trouve partout!
Je vous invite, tout de même, à creuser la question et vous verrez peut-être que les explications les plus loufoques ne sont pas forcément celles que l'on pense...
Bonnes salutations

Écrit par : Olegna | 09/03/2008

Et en plus elles permettent de créer des religions.

Écrit par : Rabbit | 10/03/2008

Les commentaires sont fermés.