18/01/2009

Al Jazeera et Gerald Kaufman

Le dernier épisode fratricide sur les rivages orientaux de la Méditerranée m’a laissé perplexe, incapable de réfléchir, je ne parle même pas de me décider. Chaque jour, en écoutant à la radio et en lisant dans les journaux les avis éclairés ou haineux des uns et des autres, mon cœur balance et souffre de sa propre irrésolution. Enfin quoi ! Un homme informé et responsable devrait quand même penser quelque chose ! On n’a pas fait toutes ces années d’études bibliques, ces lectures, ces voyages en Israël, en Palestine, en Egypte et au Liban pour en revenir bredouille de toute partialité. Et bien oui. Je demeure, aujourd’hui encore, parfaitement incapable de décider qui, des Israéliens ou des Palestiniens, porte le plus grand tort.

Samedi dernier, j’ai entendu les commentaires d’un pro-Hamas qui déclarait sur France-Info, avec le calme que confère l’évidence, que « Israël doit disparaître ». Derrière lui, dans la foule d’une manifestation parisienne, une zélatrice hurlait « Vive l’Islam ! Vive le voile ! ». Voilà qui me confond encore un peu plus, puisqu’on mélange, en quelques secondes de radio, la situation féminine, le fondamentalisme religieux et la politique internationale dans un melting-pot complètement indigeste. Et voilà Daniel Finkelstein, rédacteur en chef du London Times qui raconte, des sanglots dans la plume, l’histoire de sa maman et de sa tante déportées à Bergen-Belsen, voisines d’Anne Frank ; et qui conclut en disant que, tant que le Hamas refuse de reconnaître le droit à Israël de seulement exister, alors tous les moyens seront utiles pour garantir cette existence, avec, mais le plus souvent contre l’avis des démocraties libérales, confites de bons sentiments mais incapables d’agir.

Il m’a fallu, pour trouver un avis à la fois informé, convaincu et dissonant, aller chercher sur Al Jazeera, le magazine qatari d’information. Sans commentaires, j’ai découvert l’intégralité du discours donné le 16 janvier dernier au parlement britannique par le député travailliste vétéran Gerald Kaufman. Comme Finkelstein, Kaufman commence par évoquer sa famille juive, sa passion adolescente pour le sionisme, et sa grand-mère, abattue d’une balle dans son lit par un nazi. La dissonance intervient à ce moment du discours, puisque Kaufman déclare : « Ma grand-mère n’est pas morte pour servir d’alibi aux Israéliens qui assassinent des grand-mères à Gaza ». S’ensuit cinq minutes d’un discours d’une rare virulence, prononcé dans un parlement aux trois-quarts vides, par un petit monsieur juif, chauve et vieux, ponctuant ses attaques par des « Madame la Vice-présidente du Parlement ». Et terminant par ces mots : « Les Israéliens ne sont pas seulement des criminels de guerre ; ils sont idiots ».

Je pense que Kaufman a raison. Je pense que, même si le Hamas, bien que démocratiquement élu, est une organisation horrible qui envoie des milliers de jeunes au casse-pipe, et qui refuse toujours et encore le droit à Israël d’exister, on n’a jamais, absolument jamais vaincu ce type-là de crétins par des bombes. A tenter la chose, simplement parce qu’elle en avait les moyens, l’armée israélienne s’est effectivement compromise au plan du droit international. Contrairement à ce qu’espèrent certains, le Hamas ne sortira pas grandi de cette affaire, simplement parce que toutes ces bombes ont un effet immédiat et radical. Et Israël, en dépit de quelques gains tactiques, aura perdu des alliés et de la sympathie, en gagnant de nouveaux ennemis. Comme d’habitude, tout le monde a perdu, les vivants et les morts, les puissants et les faibles, les fondamentalistes et les libéraux. D’un côté comme de l’autre, seuls les crétins ont gagné quelque chose : le droit de se battre bientôt à nouveau.

17:18 Publié dans Général | Lien permanent | Commentaires (84)

Commentaires

David Laufer@ Vous êtes gentil, mais bon, cela 15 jours qu'on débat. Parce que c'est vous, on va tenter un gros effort de synthèse.

La 1ère chose à dire, d'abord, c'est que tous les protagonistes sont des joueurs d'échec exceptionnellement intelligents. Si le hamas sacrifie des petits pions, il faut probablement se dire que c'est voulu. Je répète : si le hamas juge primordial de tirer encore aujourd'hui des roquettes de 1er août sur Sdérot, c'est que c'est le coup qu'il veut jouer. Le hamas sait que Israël ne peut pas ne pas réagir. Les Israéliens, qui ne sont pas de moins bons joueurs d'échec, ont parfaitement compris cela.
Mais ils ne peuvent pas vraiment jouer un autre coup que de faire ce qu'ils ont fait (aller casser les reins des combattants du hamas sur place), parce que l'échiquier ne se résume pas à la zone de Gaza. Derrière le Hamas, il y a les fanatiques d'Iran, voir les déclarations de Ahmadinejad. Ces derniers ont été très fortement renforcé par la campagne délirante des Etasuniens en Irak. Que peuvent faire les Américains contre les Iraniens, englués comme des idiots en Irak et en Afghanistan ? Vous pensez que Ahmadinejad ne se rend pas compte de l'extrême faiblesse des USA qui sont en train de perdre les deux guerres face à quelques milliers de guerilleros armés de kalachnikov ?
(Par pitié, prière de ne pas la ramener avec le discours délirant et grossier des DJ, Ludovic Monnerat et autres bienheureux fanatiques des USA...).

Les Israéliens sur le front anti-Iran sont donc bien seuls. Et ce sont leurs pires ennemis, qui ne veulent que leur extermination. Vous savez, Laufer, bien installé dans son joli salon machin, c'est facile de trouver inhumains ceux qui se battent pour leur survie. Il suffit de se mettre à leur place quelques minutes pour réviser quelques certitudes...

Alors pourquoi le Hamas joue t-il le sacrifice de ses petits pions ? Pour que des David Laufer commence à changer leur fusil d'épaule dans les médias, et vous voyez, cela a marché. Dans les blogs de 24 heures/TdG, seul Redbaron a relevé l'escroquerie et le chantage des victimes. Le hamas veut casser l'image d'Israël pour casser l'image de l'Occident, ad majorem gloriam Allah.

Pour eux aussi, l'échiquier ne s'arrête pas à la bande de gaza. Et d'ailleurs, ils ne veulent rien savoir du cessez-le-feu.

Je continuerai en fonction des autres commentaires...

Écrit par : Géo | 18/01/2009

Vous me dites que je suis, et c'est vrai, "bien installé dans son salon". Et puis vous évoquez, parlant des réactions outrées au millier de morts à Gaza, en majorité civils et donc innocents, de "chantage des victimes". Exactement qui de nous deux est le plus confortablement installé très, très loin des bombes, dans un joli salon ? C'est bien cela qui me dérange lorsque je fais un commentaire sur la guerre, n'importe laquelle : comme on est en Suisse, paisible et heureuse, on m'entraîne aussitôt dans des considérations politiques alambiquées très lointaines des choses qui, dans une guerre, sont essentielles et qui je vous le rappelle sont au nombre de trois, c'est-à-dire la mort, la mort, et la mort.

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

Et quelle différence faites-vous alors avec les morts israéliens dus auy Kassams ? Ils sont moins nombreux. Alors jusqu'où les israéliens auraient du attendre ? 10 morts, 100, 200 ?
Dites-le nous, puisque vous pensez que les morts ne sont que d'un seul côté...

Écrit par : Géo | 18/01/2009

"Cela a marché"... Je ne suis pas si sûre. Voyez ces manifestations à Genève, Londres, Madrid. Qui voit-on? Les islamistes de service et quelques idiots inutiles, quelques centaines de personnes à Genève l'autre jour. A l'échelle de la ville et de l'importance médiatique du conflit, c'est ce qu'en espagnol on appelle "cuatro gatos", ou en français "trois pelés et un tondu". En général, la plupart des gens évitent de s'afficher en public avec des guignols déguisés en terroristes suicides hurlant des horreurs antisémites, et ils n'ont pas tort, ce n'est pas très bon pour l'image. Cela dit, ce qui m'intéresse le plus dans les médias, par rapport à cette guerre, c'est la façon dont les images sont traitées (ou pas traitées du tout). D'abord, il y a les "où, qui, quand, comment" qui n'est jamais respecté. Les images n'ont pas de provenance connue (ou peut-être la provenance est-elle inavouable), des images datant d'il y a quelques années, provenant d'autres conflits ou des mises en scène destinées à éveiller sur commande l'émotion de l'homme occidental. "On" nous montre des tunnels qui servent à acheminer des armes (mais étrangement, ils ne servent jamais à acheminer des vivres et des médicaments), des murs étanches pour la nourriture, mais perméables pour les armes. "On" nous montre un pays exclusivement peuplé de femmes et d'enfants. "On" nous parle de roquettes "artisanales" d'une portée de 40km (c'est un sacrée artisanat, qu'ils ont là). Vous voyez, loin de succomber à l'émotion et rester dominée par le système limbique (et non reptilien, il me semble)je me pose quelques questions.

Écrit par : Inma Abbet | 18/01/2009

"Exactement qui de nous deux est le plus confortablement installé très, très loin des bombes, dans un joli salon ? "
Moi, je ne critique pas ceux qui font la guerre. J'essaie de me représenter ce que je ferais à leur place. Je me suis fait allumé en Angola par un type qui a tiré 3 fois dans ma direction (j'ai vu un brin d'herbe touché à 1m devant moi...). Croyez-moi, ce genre d'expérience change la vision que vous avez de votre prochain. Celui qui m'a fait cela a eu bien de la chance que je n'étais pas armé...

Écrit par : Géo | 18/01/2009

Très d'accord avec Inma. La réalité sur place est trop souvent non conforme à celle qu'on nous présente ici pour s'armer de certitudes absolues. Le doute est ici un outil indispensable, je crois.

"Moi, je ne critique pas ceux qui font la guerre". Pas mal, pas mal du tout. Et si vous me trouvez la phrase où j'ai soit dit, soit sous-entendu que les morts n'étaient que d'un côté, je vous paie une chope. Et vive l'Afrique.

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

"« Les Israéliens ne sont pas seulement des criminels de guerre ; ils sont idiots ».
Je pense que Kaufman a raison"

Et quelle différence faites-vous alors avec les morts israéliens dus auy Kassams ? Ils sont moins nombreux. Alors jusqu'où les israéliens auraient du attendre ? 10 morts, 100, 200 ?

Alors répondez à cela...

Écrit par : Géo | 18/01/2009

Vous avez donc choisi de choisir la facilité, David, en traitant cette affaire-là. Je me demandais si vous résisteriez ou si vous suivriez l'exemple de tant d'autres blogueurs. Le sujet est bon pour attirer un flot de commentaires, mais vous y perdrez à coup sûr en qualité.

Vous auriez pu vous piquer pourtant d'être "celui qui n'en parle pas", en accord avec cette indécision morale que vous nous avouez. L'abstention des sujets communs a le défaut de n'être pas visible à tous, mais elle ne manque pas de gueule quand on la remarque.

Écrit par : stéphane staszrwicz | 18/01/2009

@Stéphane, vous touchez là un point sensible et vous faites mouche, je l'avoue. A savoir, s'exprimer sur des sujets mille et mille fois rebattus. C'est vrai que jusqu'ici j'étais parvenu à passer à côté en sachant très bien que, de toute façon et quoique je dise à ce sujet, les passions sont telles que je passerais soit pour un salaud, soit pour un idiot. D'une manière générale je me tiens plutôt à distance des autoroutes du débat, non pas par hauteur d'esprit, mais par crainte de ne rien ajouter à un débat polyphonique, ou d'y n'être pas entendu ou mal entendu. J'ai peur que l'exemple de ce soir ne confirme mes craintes, et ne vous donne raison. Mais vous avez tort sur un point important: ce n'était pas de ma part le choix de la facilité, bien au contraire, j'ai hésité pendant plusieurs jours. Et puis c'était l'occasion d'exprimer une partie essentielle de ce que je pense des conflits qui hantent cette région, à savoir que, comme dans les Balkans, c'est avant tout un combat fratricide où les plus méchants, les plus crassement cons, sont souvent les vainqueurs. Donc je pense que Kaufman a raison, surtout lorsqu'il traite les Israéliens de "fools". Je précise, pour Geo, les Israéliens ET le Hamas.

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

@Geo. Ah, vous voulez en découdre ce soir, je vous sens plein de sève (et de Gamaret d'Aigle ? Je l'espère). Il n'y a aucune différence entre les morts civils, par nature innocents, quel que soit leur nombre. Mais voilà: Israël est évidemment attaqué par le Hamas d'une façon inacceptable. Qui mérite certainement réponse, voire remarque cinglante. Au fond, en plus petit mais d'une façon métaphorique et pas tout à fait dénuée de sens, c'est un peu la question d'Hiroshima. Pensez-vous qu'Hiroshima fut un acte de guerre justifié par les circonstances, par le fanatisme jusquauboutiste japonais, et que cette boucherie a évité d'autres morts et d'autres guerres ? C'est philosophico-historique mais très proche de la question actuelle.

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

Les experts militaires américains ont évalué à 2 millions de GIs qu'il eût fallu sacrifier pour arriver à la reddition de l'empire japonais s'il fallait continuer comme à Guadalcanal. La volonté de résistance des soldats japonais était telle que 40 ans après la reddition du Japon, on a retrouvé des officiers perdus dans les jungles des îles du pacifique. A Okinawa, quand les militaires japonais ont vu qu'ils allaient perdre la partie, ils ont ordonné aux femmes, enfants et assimilés de se suicider en se jetant avec eux des falaises.
Un peu comme le Hamas, sauf que les combattants du hamas restent planqués, eux...
C'est quoi cette allusion au Gamaret ? un argument ?
Quant à Inma, où est-elle allé chercher cette histoire de cervelet dans CES commentaires ? Enfin bon, on a la mauvaise foi que l'on peut.

Écrit par : Géo | 18/01/2009

Hiroshima justifié par des experts militaires, c'est-à-dire par des feuilles de calcul et des cigarettes. Moi ça ne me suffit pas. Comme ne me suffisent pas les roquettes du Hamas. Et ça n'est pas une question de proportionalité. C'est seulement ce que la guerre moderne a de plus impardonnablement barbare: le bombardement aveugle et massif dans lequel on casse plus d'oeufs que n'en peut contenir la plus belle et la plus grosse de toutes les omelettes imaginées par les cerveaux militaires et politiques les plus brillants. Quelle logique peut-elle justifier la mort de centaines ou de milliers d'enfants ? Quel cerveau peut-il enfanter cela et le couvrir du manteau de la respectabilité ? Au nom de quels savants calculs ? Vous dites avoir changé votre point de vue sur la vie après avoir senti une balle passer près de vous. Mais que diriez-vous si votre famille entière y passait, atomisée par une bombe pour faire "rempart au fascisme" ?

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

Je ne sais pas si je me suis mal fait comprendre, mais ce que j'ai voulu avant tout dire, c'est qu'il faut démonter les mécanismes de séduction employés par une bande de criminels comme le Hamas, et que cela passe par les images. Cela fait trois semaines qu'on nous gave d'extraits d'horreur, jetés sans aucune analyse, sans le moindre commentaire quant à leur origine, (document amateur? vidéo de propagande?)et tout cela est pour le moins louche. Pourquoi devrais-je les croire sans me poser de questions? Et pourquoi les journaux télévisés les acceptent et les diffusent sans la moindre mise en garde? Je pense que derrière ces images, il y a comme toujours le mythe du bon sauvage, pur et incapable de mentir. Pourtant, elles contiennent des imprécisions, des ficelles et des mises en scène assez évidentes. Et surtout, des gens prêts à tuer des gens en faisant exploser des bus et des cafés sont tout aussi capables de tuer leurs propres citoyens, si cela peut provoquer l'indignation dans le lointain occident.

Écrit par : Inma Abbet | 18/01/2009

"Quelle logique peut-elle justifier la mort de centaines ou de milliers d'enfants ? Quel cerveau peut-il enfanter cela et le couvrir du manteau de la respectabilité ? " Il ne s'agit pas de cela et ce genre de commentaires sent lui, fortement, le gamaret. Il s'agit de gens qui tirent sciemment sur les israélins depuis ds hôpitaux, des écoles, des bâtiments des NU. Avec la complicité des responsables des NU ? Je parierais que oui. Vous imaginez que le fait de se protéger par une ceinture de femmes et d'enfants doit fonctionner à tous les coups ? Je te tue impunèment parce que tu n'oseras jamais tirer ?

Écrit par : Géo | 18/01/2009

"Avec la complicité des responsables des NU ? Je parierais que oui."
Possible en effet, on voit ce qui s'est passé au Kosovo dans le même genre.

"Vous imaginez que le fait de se protéger par une ceinture de femmes et d'enfants doit fonctionner à tous les coups ? Je te tue impunèment parce que tu n'oseras jamais tirer ?"
Merci de toucher du doigt l'essentiel. Bien évidemment que les méthodes du Hamas sont ignobles, impardonnables. Mais en répondant comme elle vient de le faire, Israël s'est mis au même niveau de stupidité crasse. Elle a fait pareil, et comme je hais le Hamas, je me désole de voir Israël l'imiter. Vraiment, des "fools".

Écrit par : david laufer | 18/01/2009

Mais le Hamas n'est manifestement pas à plaindre: je viens de lire dans l'édition internet du Sydney Morning Herald que selon son principal chef son mouvement vient de remporter une très grande victoire sur Israël. Un beau triomphe fantasmagorique acheté du sang de vrais victimes. Je comprends bien vos sentiments et vos scrupules, mais ils sont démentis par le Hamas lui-même, qui n'acceptera aucun solution autre que la destruction totale d'un pays membre des Nations Unies et, je suppose, l'annihilation de sa population. Pensez-vous que cela peut se faire sans victimes?
A l'époque du Nazisme, il est évident qu'on aurait pu épargner des milliers, sinon des millions de morts si l'Europe avait accepté de se soumettre aux exigences de Hitler, sauf à ajouter quelques millions de morts Juifs, Tziganes, homosexuels ou débiles mentaux à son bilan. Les femmes et les enfants qui sont morts à cause de la guerre menée contre ce dément et son idéologie démente ne méritaient pas de mourir non plus, personne ne mérite de mourir dans une guerre, puisqu'elles sont toutes scandaleuses, mais proposez au Hamas et à leurs alliés de choisir le chemin de la non-violence, évoquez Ghandi, évoquez Martin Luther King et d'autres encore, dont le combat (car c'en est un) a épargné la mort d'une multitude d'innocents, et vous verrez ce qu'ils vous répondront.

Écrit par : Mère | 18/01/2009

Les victimes de Gaza sont, commes toutes victimes de guerres, entierement a deplorer.
Neanmoins, envoyer des roquettes sans arret sur un pays dont on sait que la patience est tres faible, est suicidaire.
Concernant les cris de lamentations qu'on entend de Rabat a Jakarta pour les 1300 morts Palestiniens, ils me convaincraient plus si on voyait les meme manifester contre les centaines de milliers de morts du Darfour.
En fait, ce qui enflame leur colere, ce n'est pas la mort de femmes et d'enfants dont ils se fichent comme de l'an quarante, mais plutot le fait que des Juifs, les anciens Dhimmis du grand Califat, soient en mesure de faire la lecon et qu'ils ne puissent plus faire baisser l'echine a ce peuple.
Un peu comme cela fait mal aux membres du KKK de voir un noir a la maison blanche.

Écrit par : Carl Schurmann | 19/01/2009

Pour revenir sur les victimes de guerre : fait-on un procès pour toutes les villes françaises sur-bombardées par les Alliés pour préparer le débarquement ?
Non ! Certains critiquent Dresde, comme vous semblez critiquer Hiroshima et Nagasaki.
Combien de morts français dans ces bombardements ?
Encore un petit peu comme cela et les Juifs devront demander pardon à la communauté internationale d'avoir résisté au ghetto de Varsovie.

Cher M.Laufer, il y a à peine quelques générations, quand on prenait une ville qui avait eu l'outrecuidance de résister, on passait l'entier de la population au fil de l'épée, non sans avoir quelque peu abusé des femmes avant de les liquider. Les Suisses ont fait de même avec les trente mille personnes qui accompagnaient les troupes du Téméraire à Morat. Les torrents de sang des écuyers, prostituées, cuisiniers, marmitons etc..etc.. qui se sont écoulé dans le lac de Morat ont donné leur nom à une algue qui rougit nos lacs eutrophisés.
Le sang des Bourguignons.

Je le dis et le répète : que les valeurs de l'Occident soient maintenant totalement féminisées, cela ne serait pas grave si nous étions seuls au monde. Ces folles qui mouillent leur slip simplement en pensant à Obama sont juste ridicules, et leurs moeurs copient celles des machos d'autrefois : elles vont se faire tringler à Cap Skirring ou à Djerba, selon leurs préfèrences. Qu'est-ce que cela change, pourvu qu'elles triment dur à l'UBS pour un bon salaire qui leur permette leur tourisme sexuel...

Mais les valeurs des musulmans, dont le but déclaré est la conquête de l'Occident*, sont elles intégralement masculines. Les femmes et les enfants qu'ils vont sciemment exposer au feu israélien, c'est moins que du bétail pour eux.

La foolitude des Israéliens ? Oui, si l'on continue de tomber dans le piège du Hamas qui fait de ses victimes une arme de destruction massive de l'intelligence des Européens...

*cf. discours de Khadafi à Tim Bukthu il y a quelques années.

Écrit par : Géo | 19/01/2009

Une suggestion: Et si au lieu d'écouter les commentateurs, on écoutait les acteurs ?

Prendre le temps d'écouter les 5 principaux leaders du hamas

Prendre le temps d'écouter les 5 principaux leaders d'Israël

Prendre le temps et faire l'effort de comprendre ce qui est dit, avant de dire.

PS: Le décompte des morts me semble un mauvais critère. Les américains ont eu deux fois plus de morts dans les tours que les gazaouis ces derniers jours. En plus, aucun n'avait les armes à la main. Dois-je en déduire que les américains ont raison de tout ce qu'ils ont fait après ? Je doute que ceux qui utilisent le macabre décompte dans leur démonstration en conviennent. Pour moi, c'est un levier émotionnel mais pas un argument.

Écrit par : hector | 19/01/2009

Il faut en convenir une fois pour toute, ce conflit dure depuis 64 ans. Cela pourra encore durer autant, une sorte de guerre de 100 ans. Il y a incompatibilité totale entre les deux parties donc éternellement aucune solution.
Le seul moyen de résoudre ce problème serait d’installer une force d’intervention internationale peut être une de l’ONU encore que cet organisme est souvent très décevant.
Ou par exemple faire comme Chirac l’avait organisé au Kosovo, une nouvelle force d’intervention rapide composé de français , anglais et autres, est qui a finalement résolu le problème dans les Balkans du moins en partie.
Tant que l’humanité n’aura pas résolu le problème d’une police internationale qui fera cesser tous les scandales mondiaux et bien l’on continuera à vivre sur une planète barbare et scandaleuse.
D’un côté on comprend que les juifs aient voulu un pays tant on les a massacrés à l’occasion des pogroms en Europe avec la cerise sur le gâteau qu’était l’holocauste autant on comprend les arabes de Palestine à qui l’on a piqué leurs terres de façon souvent ignomineuse. Chez eux ils traité bien les juifs avant 1945 ils ne sont pour rien de l’ostracisme que nous les blancs d’Europe avons fait subir aux juifs pendant 2000ans !
Pourquoi un état palestinien n’est pas créé ? Certains disent que les juifs n’en veulent pas parce qu’ ils auraient derrière la tête de foutre à la porte définitivement les arabes et faire un grand Israel et ce serait réciproque avec le Hamas qui n’auraient qu’une seule idées, éjecter du pays les juifs qui redeviendraient des juifs érrants et de cette situation les israeliens n’en veulent pas et on les comprend.
Donc situation idémélable pour ne pas être plus grossier, seul l’imposition d’une force internationale aurait des chances de réussir.


Louis HERVE

Écrit par : hervé | 19/01/2009

Hervé@ Ne tombez pas dans l'erreur que font trop de gens en Europe, mêler l'analyse de la situation en Cisjordanie avec ce qui se passe dans la bande de gaza. Le Hamas n'est pas le Fatah et vous avez vu comment ils ont traité ceux qui sont tombés dans leurs mains...
Les Israéliens ont appris dans leur histoire qu'ils ont tout à gagner à perpétuer la guerre, beaucoup à perdre à faire le moindre geste de paix.
Ils devraient rendre beaucoup de territoires, de droits sur l'eau, accorder plus de droits aux Arabes israéliens qui seront bientôt plus nombreux qu'eux vu l'idéologie lapiniste de ces populations...
Cela ne va pas être simple de les convaincre de changer...

Écrit par : Géo | 19/01/2009

Geo@ oui , mais que pensez-vous d'une intervention internationale pour résoudre le problème?

Écrit par : hervé | 20/01/2009

Il n'y a pas d'autre solution. En cela les espoirs mis sur Obama ne sont pas si ridicules que cela pourrait le paraître. Si les US pèsent de tout leur poids sur les NU celles-ci redeviendront autre chose qu'un assemblage hétéroclite de gauchistes tarés (genevois d'origine bernoise en particulier...) d'islamistes clandestins et d'ex-soviétiques profiteurs.
Wait and see...

Écrit par : Géo | 20/01/2009

@Géo.
Je vous cite:

"Ces folles qui mouillent leur slip simplement en pensant à Obama sont juste ridicules..."

"En cela les espoirs mis sur Obama ne sont pas si ridicules que cela pourrait le paraître."

Écrit par : Olegna | 20/01/2009

@Olegna: cela ne me regarde pas, mais si on n'a plus le droit de se contredire, surtout dans un élan d'enthousiasme ... :-)

Écrit par : Mère | 20/01/2009

Disons que je n'ai pas un point de vue d'ordre sexuel sur Obama. Je n'ai pas du tout l'impression de me contredire. Les enthousiasmes sexuels de la bobo quadragénaire me paraissent toujours aussi ridicules...

Eh ben voilà. Il est 18 h 45 et le monde a changé. Vous aviez donc raison sur ce que vous disiez sur l'Amérique, DL. Cela va être très très dur pour tous les dirigeants européens de se mettre à la hauteur.
Quand les citoyens du monde entendent un appel à la grandeur, le citoyen vaudois que je suis a droit à un discours du procureur de ce canton, l'honorable Eric Cottier, qui me dit comment je dois descendre mon pantalon pour me faire enculer par ses protégés serbes mais kosovars...
On a l'impression que le monde va changer, au moins dans les discours...

Écrit par : Géo | 20/01/2009

@Geo vous exprimez là quelque chose que, je pense, beaucoup de gens partagent. Cette idée de grandeur n'est pas simple à régler. On est en Suisse, inventeur du concept "small is beautiful", et d'une certaine idée de l'égalité, presque de l'égalitarisme. Bien qu'il y ait, dans nos institutions et dans notre histoire, quelque chose de grand, dans cette durée, cette constance, ce tropisme vers la paix et la conciliation plutôt que la guerre, vers le compromis plutôt que vers la ségrégation, vers la prospérité partagée plutôt que vers l'oligarchie, bien que le pays tout entier préfère souvent, à des coups d'éclat, la lente et sage réfléxion, la modération et le silence, bien que notre paisible et néanmoins tenace survivance au coeur d'une Europe mille fois redessinnée tienne presque du miracle, on se retrouve souvent, malgré tout, en fin de compte, sur sa faim. Et je crois, moi, que c'est parce que nous sommes et demeurons une nation de villageois. Le village, avec ses voisins, sa proximité, son autarcie et ses traditions sans âge, c'est l'essence même de notre modèle. Et si je n'aime pas Genève et Zurich, c'est aussi parce que ce sont, encore aujourd'hui et malgré leurs centaines de milliers d'habitants, des villages et je n'aime pas les choses qui ne disent pas leur nom. Alors toute grandeur ne vient pas de la ville, loin s'en faut, et peut-être même que la ville, à la longue, étouffe la grandeur. Mais de grandeur, il est difficile de parler, un samedi soir désert et frisquet sur une place St François totalement abandonnée où ne s'embrassent que les pigeons.

Écrit par : david laufer | 20/01/2009

Bonsoir, j'interviens ici juste pour renforcer le point de vue d'Inma Abbet, c'est à dire les images, leur source leur décodage. Georges Orwell en a très bien décrit la manipulation dans 1984, ainsi que de l'utilisation des conflits à des fins de manipulation de population. Je vous laisse le lire ou le re-lire, je n'ai pas pris de note...et ne peus donc vous dire à quelles pages, chapitres!
(chat pitres = "cuatro gatos", Inma? Gag!)
Bien, j'ajouterais que lors du conflit yougoslave, lors d'une de ces "parties" du moins, je regardais encore les "infos" (de 19h30 à 20h30) à l'époque! Et je décodais sans décodeur, juste avec ce qui m'est attribué d'intelligence et d'instinct (l'un sans l'autre, serait un déséquilibre!)!
DONC VOILA: unsoir entre 19h30 et 19h45, des images de combat en provenance de yougoslavie... et LES MEMES, sur une autre chaine (sic) entre 20h00 et 20h15, mais pou un conflit qui avait lieu simultanément dans une république d'ex-URSS!
Non, je n'enregistrait pas en vidéo, hélas! Vous me croyez ou non, ça m'est égal!
J'ajouterais juste, comme couverture légale:
"Tous les faits et personnages cité dans ce commentaires sont fictifs, toute ressemblance avec des personnes ayant ou pouvant exister ne serait que pure coïncidence"
Et pourtant...
Ps: Et les étudiants en cinoche qui avaient reconstitué l'exécution des Ceaucescu avec une vidéo dans un décor à Genève, je l'ai rêvé, et à la même époque le (faux) "massacre de Timisoara", suis-je le seul à m'en souvenir?
Le plus horrible, dans ces manipulations, et qu'elles atteignent jusqu'à l'humaine empathie, et qu'elles introduisent le doute de la négation... de vrais crimes...
Ceux qui s'adonnent a ces manipulations, se sont eux les criminels! Puisqu'ils favorisent le crime...
Terminons avec Brecht: "Celui qui ne sait rien est un imbécile! Celui qui sait et ne dis rien est un criminel!"

Écrit par : redbaron | 21/01/2009

Il ne m'a pas traversé la tête de demander à la Suisse de jouer à la grandeur de l'Empire américain. Il s'agit simplement de cesser de se vautrer...
(veautrer, puisque certains aiment les lacaneries...)

Écrit par : Géo | 21/01/2009

On est loin du Hamas et d'Israël avec vos deniers commentaires. Bon je ne vais pas commencer à faire le sale prof. qui met zéro à la copie parce que hors sujet.!
Mais vous les suisses vous avez un immense privilège et vous ne vous en rendez même compte, de n'être pas empoisonné par cette scélérate idéologie marxisante qui pourrit et menace la vie politique principalement française dont une partie se croit toujours en 1789, de cela on n'arrivera jamais à s'en sortir.
Regardez le comportement de Sud Rail, syndicat SNCF d'obédiance trotskiste, saboteurs des chemins de fer ou ce freluquet de Besanconot qui rêve toujours du grand soir malgré tout ce qui s'est passé au 20ème siècle ou toute cette bande de députés socialistes qui se sont regroupé dans un coin de l'assemblée nationale hier soir en chantant la Marseillaise. On aurait cru un tableau de David évoquant une scéne de la révolution ! Je vous le dit on ne pourra jamais se décroter de cette révolution française. Heureux suisses qui ne le savaient pas.
Mais ne serais-je pas hors sujet !!!!!

Louis HERVE

Écrit par : hervé | 21/01/2009

Quiconque a lu le livre de Norman Finkelstein "l'Industrie de l'Holocauste" réalise avec quel cynisme les Sionistes ont vendu au monde entier les crimes aboninables du National-Socialisme. Les Sionistes ont fait de cette tragédie une excellente opération de relations publiques à des fins politiques et financières. Ainsi considéré, la différence entre Sionisme et National-Socialisme est pratiquement nulle.
Les deux idéologies sont profondément racistes. Il n'existe aucune différence notable entre la notion de "Peuple élu" et de "Herrenrasse", entre "1.000jähriges Reich" et "Terre Promise". Le livre du fondateur du Sionisme, Theodor Herzl, "l'Etat Juif", précise que l'installation d'un Etat juif comprend l'élimination physique des populations autochtones.
Après soixante d'existence, si l'on tire un bilan de l'Etat juif, on s'aperçoit que cet Etat est un raté sur toute la ligne:
Economiquement, il ne survit que grâce aux subsides américains, à raison de quelque 5 milliards de dollars par an depuis 1948. A cela s'ajoutent les millards versés par l'Allemagne en compensation des victimes du nazisme.
Militaiement, c'est raté aussi, après 60 ans, ils n'ont toujours pas la paix, et ne sont pas près de la trouver.
Moralement, cet Etat est tout aussi corrompu que n'importe quel autre, ou même plus. Il est mené par une bande de politicos fanatiques sous la coupes de colons tout aussi fanatiques.
Et où un Juif est-il moins en sécurité à l'heure actuelle qu'en Israel ?
En 1962, David ben Gourion, fondateur de cet Etat, est venu en Suisse pour étudier le fonctionnement de notre armée de milice. S'il avait été tant soit peu intelligent, il aurait également étudié notre système fédéral.Mais il était un bon et brave Sioniste...

Écrit par : Johnny | 21/01/2009

"Militaiement, c'est raté aussi, après 60 ans, ils n'ont toujours pas la paix, et ne sont pas près de la trouver."

Encore faudrait-il prouver qu'ils veulent vraiment la paix. Pensez-vous que Ariel Sharon a fait une certaine balade sur l'esplanade des mosquées par hasard ??? Moi qui ai toujours cru que c'était pour couler les Accords d'Oslo, naïf que je suis.
L'équation est la suivante :
- Israël a tout intérêt à la continuation de cette guerre asymétrique avec les Palestiniens, vu sa supériorité ...écrasante. En cas de paix, ils devraient faire des rétrocessions territoriales importantes et aussi dans le domaine de l'eau. Pourquoi gardent-ils les fermes de Shebaa, par exemple ?
- Le Hamas et le Hezbollah aussi, qui ne luttent pas tant pour la résistance du peuple palestinien que pour le djihad, la progression de l'islam de combat dans le monde. Soit dit en passant, si les Palestiniens avaient continué à miser sur le Fatah (avec tous ses défauts, mais le Vieux est mort), ils se trouveraient probablement dans une position beaucoup plus forte sur le plan diplomatique.

Écrit par : Géo | 22/01/2009

@Redbaron. En effet, l'affaire Timisoara est un sommet de bêtise journalistique, mais il y a d'autres tout aussi connus, une célèbre photo truquée à propos du 11septembre, par exemple. La différence entre ce qui se passait en 1989 et ce qui se passe aujourd'hui tient moins à la nature du message qu'à la façon dont il circule. Ce qui veut dire que dans les années 1980-1990 il était possible de remonter jusqu'à l'agence de presse, jusqu'à l'auteur de la photo et déceler des trucages éventuels. Ce qu'on voit aujourd'hui est une difficulté extrême dans l'éclaircissement de ce genre d'affaires, les images passent d'un site à un autre et ne sont pas facilement identifiables. C'est le règne du flou, de l'imprécision. C'est la nouvelle donne introduite par Internet impliquant l'égalité dans les discours et la disparition progressive de l'autorité. N'importe qui peut dire n'importe quoi et être cru, et il devient difficile de distinguer la vérité du canular ou de la manipulation. Il n'y a plus de voix autorisée pour parler de tous les sujets, même des plus difficiles. Cette situation possède de bons côtés indéniables, permet à des amateurs éclaires de s'exprimer au sujet de leurs passions et de dire des choses intéressantes; cela permet également l'émergence d'un discours politique libre et critique, autrefois cantonnée à la lucarne du courrier des lecteurs. Mais cette situation a aussi quelques dérives qu'il faudrait surveiller un peu plus. La presse écrite et télévisée a peu à peu intégré cette manière de faire. Plus personne ne demande des preuves crédibles et on confond investigation et diffusion de l'information. Les journaux affirment qu'il y a eu plus de 1300 morts à Gaza. Toutes les informations concernant le nombre de morts, le fait qu'il s'agisse de civils ou non et les circonstances de leur mort viennent du Hamas. Est-ce une source indépendante et fiable? C'est une question essentielle, car l'accusation de crime de guerre est quelque chose de très grave. Si toute l'argumentation contre Israël se fonde sur des on dit, des spéculations et des chiffres données par ses ennemis, cette argumentation n'a aucune valeur, mais elle est relayée avec une complaisance effarante. En d'autres termes, et pour filer la métaphore féline. Pourquoi nier l'existence du Marquis de Carabas, si le Chat botté dit le connaître?
Si vous lisez l'italien, cet article du Corriere est très intéressant.


http://www.corriere.it/esteri/09_gennaio_21/denuncia_hamas_cremonesi_ac41c6f4-e802-11dd-833f-00144f02aabc.shtml

Écrit par : Inma Abbet | 22/01/2009

Soit dit en passant, un officier israélien s'exprimant dans le Temps indiquait que le nombre de morts était largement sous-estimé, le Hamas enterrant le plus rapidement ses combattants tués au combat sans notification aucune. Le Temps du 19 ou du 18 ??? " On les tirait comme des lapins..."
Inma Abbet oublie aussi un élément important. Quand tout le monde filme tout le monde, il devient plutôt difficile de tricher.

Écrit par : Géo | 22/01/2009

La supériorité politique et militaire israélienne est due avant tout au support servile du Gouvernement des E.U.s, lui-même sous la coupe du Congrès Juif Mondial et le l'AIPAC (American-Israeli-Political-Action-Committee) Ces gens ont infiltré tous les rouages de l'administration à Washington. Ils sont également soutenus par une solide portion de chrétiens fondamentalistes, qui voient en l'Etat d'Israel la Résurection du Royaume de Dieu (sans rire...).
Le problème est que la puissance américaine est sur le déclin et que les Américains ne pourront plus, d'ici peu, continuer à porter Israel à bouts de bras. Et Israel, livré à lui-même, ne sera plus en mesure de procéder à la solution finale du problème arabe.
C'est dans la Bible, n'est-ce pas: "Quiconque tire l'épée périra par l'épée. " Il se trouve certainement dans la Torah ainsi que dans le Coran ou dans tout autre livre saint. C'est là une vérité mathématique.

Écrit par : Johnny | 22/01/2009

Johnny@ Vous ne croyez pas qu'il s'agit là plus de propagande que d'autre chose ? Je sais qu'il y a un lobby juif aux US, mais il y a aussi un lobby des Afro-Américains, des Arabes, des gauchistes, des gays, des écolos, des pollueurs, ...la liste est infinie.
"Ces gens ont infiltré tous les rouages de l'administration à Washington. Ils sont également soutenus par une solide portion de chrétiens fondamentalistes, qui voient en l'Etat d'Israel la Résurrection du Royaume de Dieu (sans rire...)"
Sans rire. Mais le 3ème peuple élu a quitté la triade et colonise maintenant les cotes du Mozambique pour y construire des "resorts". On y trouve - je les ai rencontrés - des Israéliens qui n'ont pas envie de se battre pour Israël. Et le peuple élu version "Baptistes du Sud" et son représentant, le révérend Fils G.W., quittent la scène la queue entre les jambes.
Cela n'empêche pas que Superbama a assuré Israël de tout son soutien. Il faut que les Arabes se fassent à cette idée. Ils peuvent détester Israël autant qu'ils le veulent ou le peuvent, se sacrifier jusqu'au dernier, s'allier à leurs ennemis héréditaires iraniens, Israël leur survivra. Qu'ils se contentent pour le moment de prier leur Dieu (c'est l'essentiel de leur activité...) pour que Téhéran ne soit pas simplement vitrifié dans les mois ou années qui viennent. Ce qui pourrait bien arriver...

Écrit par : Géo | 22/01/2009

@Inma Abbet, mais pas seulement. Je vous trouve très indulgente avec la presse, qui se considère et se fait appeler « le 5ème pouvoir ».
Peut-on penser réellement, lorsqu’il s’agit de déstabiliser un pays (fut-ce pour une bonne cause), une opinion publique, juste parler de bêtise? Il s’agit là d’intelligence au contraire, et même d’«intelligence service» (je ne vise pas seulement les Britanniques, là de service, il en existe aussi en suisse, notamment…) Et lorsqu’on « dévoile le coup monté », il s’agit là encore, c’est chose possible, de déconnecter encore plus de la réalité, de la crédibilité, d’insérer le doute de tout et de tous sur tout. Aucune idée, ni de jugement sûr n’est dès lors possible.
Le Marquis de Carabas existe et il est nu ! Non? Prouvez-moi le contraire! Il à mis les bottes du chat, vous le dites, bien, mais que portait-il d’autre? Débat sans fin !
La même chose peut se produire, et se produit sur internet. Ce qui est grave aussi, mais différent. Les personnes qui me lisent en ce moment, le font sûrement avec un autre regard que lorsqu’ils liront un journal ou regarderont les infos télévisées. La différence, par exemple : La mise en spectacle hors métiers des présentateurs de l’info… dans d’autres médias, célébrité qu’ils ne doivent qu’au FAIT DE PRESENTER L’INFO, « la pipolisation », et pour les journalistes, une carte de presse "légitimante", qui telle une carte de crédit…crédite, hé! Toutes choses que je ne possède pas! (Et je m’en passe) Terminons sur le sujet d’Internet (si net ?) et notamment des blogs. Si tous ceux qui possèdent ou ont un accès à l’ordinateur peuvent en effet si exprimer, cela n’a en rien changer la hiérarchie. Cette dernière existe de fait, selon que la personne est ou non « connue », et du à l’abondance, il en est ici de même que pour la culture, etc. Il en devient difficile de connaître les « choses » les plus intéressantes.
La manipulation d’image, devient ave l’outil informatique encore plus simple, et j’en sais quelque chose… Je fais faire n’importe quoi à n’importe qui, il me faut juste sa photo. Aaaaaaah, l’outil de clonage, celui d’assombrissement, et un peu d’habileté… Prenons l’image qui illustre mon glob (si, si), un peu de pub ne fait jamais de mal ! Si le visiteur n’a jamais vu la vraie photo de Manfred von Richthofen, il peut croire que c’est lui, (mis à part la coupe de tif) ! Fait en 5 min après scannage! Et avec un petit logiciel de rien du tout, de rien du tout !
Passons maintenant aux victimes de la première phase de ce conflit (pessimiste ? moi ? nooooooon, réaliste…) Lorsqu’on voit un soldat israélien blessé sur un brancard, même s’il ne lui reste que le pantalon et son tricot de corps, on voit qu’il s’agit d’un soldat, on reconnaît ce qu’il reste de son uniforme (le mot est important, il uniformise, par ex. un corps d’armée) Dès lors, quel est l’uniforme du Hamas, du combattant palestinien ? Mis à part la police de Gaza, dont on à pu voir l’uniforme, à une certaine occasion en début de conflit, ou lorsque aux côtés de « miliciens » ils réprimaient sévèrement une fête (source : « No comment » Euronews, vers 18h30, n’ai pas noté la date, vidéo amateur, prise de la fenêtre d’en face, image presque noir/blanc) Donc, si un combattant est tué ou blessé, qu’on lui enlève son arme, et disons ses cartouchières, son gilet à chargeur, qu’est-ce qu’on obtient à l’image « ambulance/hôpital » ? Ben…
Désolé, si le ton de cette fin de commentaire paraît froid, mais je n’ai pas envie de participer au jeu « lance des morceaux de viande à la tête de ton contradicteur »…
Avec mes salutations à tous, merci de votre patience, courage, même les pires choses ont une fin

Écrit par : redbaron | 23/01/2009

Fautes d'orthographe dues à la concentration et à une relecture trop rapide, fautes d'accords due à la maladie au temps d'école dédié à ces derniers, désolé!

Écrit par : redbaron | 23/01/2009

"L'Iran vitrifié par Israel ?"
J'ai bien cru qu'ils allaient le faire en juin derner et c'est pourquoi j'ai pensé bien faire de remplir ma citerne de mazout à 140 balles, car on pouvait alors craindre la fermeture du Détroit d'Hormuz et un mazout à 500 balles.
A quoi ça sert, une bombe atomique ? A rien, en fait. Israel en a quelque 200 et dans la poursuite des conflits asymétriques qui sont la règle actuellement, l'utilisation d'une telle bombe ne résout absolument rien. Un missile atomique iranien ne ferait pas 200 mètres avant que l'Iran soit vitrifié (Chirac dixit) et les Iraniens le savent.
L'Iran n'a jamais attaqué un autre pays depuis au moins 400 ans et ils ne vont pas le faire maintenant. L'Afghanistan n'a jamais été conquis depuis Alexandre le Grand et ce ne sont pas les Américains qui vont résussir maintenant. Ce n'est qu'une simple question de temps avant que le Pakistan passe dans le camp islamiste - avec la Blombe.
Ainsi considéré, la politique de cette bande de criminels et de crétins sionistes, tant à Tel Aviv qu'à Washington, est vouée à l'échec. Israel est condamné à changer radicalement de mentalité ou à disparaître.
L'existence d'un pays comme Israel dans sa forme actuelle ne se justifie pas. En 1962, David ben Gourion, visitant la Suisse pour étudier notre armée de milice, aurait mieux fait d'étudier notre histoire et notre fédéralisme.

Écrit par : Johnny | 23/01/2009

La question se pose néanmoins sérieusement de savoir si Israël tolèrera une bombe atomique aux mains des mollahs. Personnellement, j'en doute et on peut se demander si la violence de la réaction israélienne à Gaza n'a pas pour but caché de délivrer ce message à Téhéran ?

Écrit par : Géo | 23/01/2009

"Un missile atomique iranien ne ferait pas 200 mètres avant que l'Iran soit vitrifié (Chirac dixit) et les Iraniens le savent."

Ce n'est pas le cas du terrorisme nucléaire,qui peut survenir sans crier gare.Et l'Iran est l'un des bailleur de fond du terrorisme.Ce qui change considérablement la donne.Du reste Chirac à toujours été con comme un balai

"L'Afghanistan n'a jamais été conquis depuis Alexandre le Grand et ce ne sont pas les Américains qui vont résussir maintenant."

La difference c'est la Guerre d'Afghanistan,n'est pas une guerre de conquète,mais une guerre contre le fondamentalisme et le terrorisme islamique des Talibans.Et en plus ce pays n'a jamais été occupé totalement,mais partièlement,où la force multinational à stationné est surtout concentré dans la région de Kaboule.

"Ainsi considéré, la politique de cette bande de criminels et de crétins sionistes, tant à Tel Aviv qu'à Washington, est vouée à l'échec. Israel est condamné à changer radicalement de mentalité ou à disparaître."

Donc Israël et les Etats-unis doivent remplacer leurs constitutions par la charia et rejeter leurs confessions judéochrétienne voiler leurs femmes ainsi supprimer leurs émencipations.Et surtout ne pas réagir lors d'attaque terroristes sur leurs territoire et également supprimer la démocratie.Bref tout ce qui incarne la mentalité occidental.Tout ce que détestent le Hamas,Al quaeda et les Talibans

D.J

Écrit par : D.J | 23/01/2009

@Johnny. Vos commentaires, qui sont ceux d'une partie grandissante de l'opinion, offrent toutes les justifications nécessaires à Tsahal pour poursuivre une politique de rétribution militaire immédiate et très violente, puisqu'il y a tous ces gens (vous) qui estiment, froidement, mathématiquement (je reprends votre vocabulaire) qu'Israël est une erreur, n'a aucun droit à exister et doit, à terme, disparaître. Plus vous vous en convaincrez, à force de longues et stériles discussions, plus il y aura de gens, de l'autre côté qui seront prêt à l'ultime sacrifice pour défendre leur territoire. Après, vous pouvez parler de soutien américain, de lobby juif, c'est une vieille rengaine dont on connaît les conséquences, même si cela semble vous échapper en dépit d'une évidente érudition. Je parle d'érudition seulement, pas d'intelligence. Mais cela ne change au fond rien à ce point essentiel que certaines personnes, dont vous faites partie, trouvent parfaitement normal qu'une nation, quelle qu'elle soit, n'a simplement pas le droit à exister. Malgré ma bonne volonté, je ne me l'explique toujours pas.

Écrit par : david laufer | 23/01/2009

je suis heureux et flatté que mes commentaires provoquent autant de réactions et vais essayer de répondre le meiux possible. Dans l'ordre:
1.- la détention de la bombe atomique par des mollah fanatiques est tout aussi inacceptable que sa détention par des rabbins prônant la purification ethnique d'Israel. Je ne vois là aucune différence.
2.- "Terrorisme" est un terme vague qui s'applique à n'importe quelle organisation politique: Menahem Begin et l'Irgun Zwai Leumi était des terroristes avant d'être des patriotes. Guillaume Tell a flingué un bailli dans une embuscade et est donc un terroriste. Pour mon compte, les interventions militaires étatsunièmes en Corée, au Vietnam, en Iraq et aillaurs ont toutes les caractéristiques d'actions terroristes.
"Le terrorisme, c'est la guerre des pauvres. Et la guerre, c'est le terrorisme des riches."
3.- La conquête de l'Afghanistan a été décidée au cours de l'été 2001 par Bush et son chien-courant Tony Blair, dans le but d'assurer un territoire propre à la construction d'un pipeline d'Asie Centrale jusqu'à Karachi. Cette notion que cette "guerre de libération" a été décidée en vue de civiliser les populations locales me rappelle cette théorie du "Fardeau de l'Homme blanc" en usage au 19. siècle en vue de justifier les guerres coloniales. Ces événements du Onze Septembre sont survenus à point nommé pour justifier cette guerre.
Les E.U.s se sont embarqué en Iraq, parce que Saddam voula8it être payé en d'autres monnaies que le dollar pour son pétroles. L'Iran est sur la liste des Etats-voyous opour exactement le même raison. Cette tendance des Etats pétroliers à s'éloigner du dollar U.S. signifie le début de la fin de l'Empire E.U.
4.- David, je présume que vous êtes Suisse (peut-être Français mais qu'importe)et si je vous demande de quel droit vous l`êtes, vous me répondrez sûrement que ma question est parfaitement stupide et insolente: si vous êtes Suisse, c'est parce qu vos ancêtres on occupé cette terre de toute éternité ou du moins,
qu'ils ont acquis cette nationalité légalement et en s'intégrant, en apprenant la langue et les usages et en se rendant utiles. Et non en méprisant et en persécutant et en tuant et chassant les indigènes et en se conduisant comme des Nazis. Je pense que c'est là la différence entre Israel et la plupart des autres pays.
Un chant nazi braillé par une bande de cons en Valais fait l'objet d'un procès par la LICRA. En Israel, des mouvement prônant la Solution Finale du problème arabe (Gush Emunim) et un rabbin Mein Kahane sont bien vus par les cercles dirigeants. C'est là la différence, David, entre un Etat qui mérite de vivre et un Etat condamné à disparaître OU à SE RéFORMER RADICALEMENT.

Écrit par : Johnny | 23/01/2009

@Johnny: 2.- "Terrorisme" est un terme vague qui s'applique à n'importe quelle organisation politique: Menahem Begin et l'Irgun Zwai Leumi était des terroristes avant d'être des patriotes. Guillaume Tell a flingué un bailli dans une embuscade et est donc un terroriste. Pour mon compte, les interventions militaires étatsunièmes en Corée, au Vietnam, en Iraq et aillaurs ont toutes les caractéristiques d'actions terroristes.
"Le terrorisme, c'est la guerre des pauvres. Et la guerre, c'est le terrorisme des riches."
Comme vous le savez certainement, Chomsky considère les Etats-Unis, son propre pays donc, comme le plus grand Etat terroriste au monde. Et il justifie cette opinion par un certain nombre d'exemples, parmi lesquels la politique menée au Nicaragua, qui me semble en effet avoir un certain poids. Je puise ici dans mes souvenirs et n'ai pas le temps de les remettre à jour, mais cela importe peu pour mon propos, car j'aimerais soulever un point que vous n'abordez pas, ou pas assez profondément, me semble-t-il.
Tout en comprenant la logique derrière l'affirmation selon laquelle le terrorisme est la guerre des pauvres, je ne peux pas me résoudre à ne pas faire de différence morale entre un acte qui vise directement des civils non engagés dans un conflit (dont les jeunes enfants au moins, vous l'admettrez, sont totalement innocents) et un acte dirigé contre des forces armées ou leurs supérieurs responsables, même si ce dernier provoque, comme toute guerre, également des victimes; et cela quelle que soit le ou les auteurs des actes: individus, groupes armés ou membres d'une armée dite régulière.
Toute proportion gardée, la différence me fait penser à celle qui existe entre la torture et un un affrontement à armes égales. Si nous ne faisons pas ce genre de distinctions, par principe, et même si elles sont parfois violées, nous abandonnons toute prétention à la civilisation et congédions tous les traités, les coutumes et les usages qui, a différents moments de l'histoire, ont rendu les conflits un peu moins ignobles qu'ils le seraient sans eux. En tout temps et en toute circonstance il y a eu des hommes qui se sont imposé une conduite plus digne que d'autres, au risque de perdre en efficacité directe, condition sans laquelle ils renoncent à revendiquer une supériorité quelconque sur leurs ennemis et leurs buts. Dans ce sens, j'estime que l'on peut qualifier certains actes de terroristes lorsque ils font partie d'une stratégie et ne sont pas des actes isolés motivées par un désespoir qui engendre la folie. Ceux qui les organisent ou les encouragent, et cela d'autant plus s'ils en font pratiquement leur seule arme, méritent logiquement la dénomination de terroristes, et cela, j'insiste, quelle que soient les mérites de leur cause.
L'histoire nous a donné quelques exemples de chefs de combat qui ont choisi une action dite non violente et qui n'ont pas moins bien réussi que des chefs de guerre traditionnels. J'ai déjà plus d'une fois cité les noms de Ghandi et de Marin Luther King, qui ont payé, il est vrai, leurs convictions de leur propre existence, mais dont le sacrifice n'a pas été inutile et a certainement épargné bien des vies innocentes. On peut donc lutter autrement qu'en s'abaissant et, plutôt que de chanter les louanges des chefs responsables des souffrances de leur peuples, il serait peut-être temps de leur demander de faire le sacrifice de leur propre fierté et de leurs principes meurtriers, même si cela risquait d'entraîner pour certains celui de leur vie.

Écrit par : Mère | 23/01/2009

Si la Suisse était dans la situation d'Israël, les Suisses seraient aussi durs que les Israéliens.

Écrit par : Géo | 23/01/2009

"1.- la détention de la bombe atomique par des mollah fanatiques est tout aussi inacceptable que sa détention par des rabbins prônant la purification ethnique d'Israel. Je ne vois là aucune différence."

Primo,toute les puissances nucléaires des pays démocratiques Israël compris est dissuasif et non pour bombarder son voisin qui plus est pacifique.(Israël n'a pas cette chance)et l'arme atomique israëlienne n'est pas aux mains des rabbin,elle est sous la mains du ministère de la défense dépendant d'un gouvernement démocratique et légitime.

"2.- "Terrorisme" est un terme vague qui s'applique à n'importe quelle organisation politique: Menahem Begin et l'Irgun Zwai Leumi était des terroristes avant d'être des patriotes. Guillaume Tell a flingué un bailli dans une embuscade et est donc un terroriste. Pour mon compte, les interventions militaires étatsunièmes en Corée, au Vietnam, en Iraq et aillaurs ont toutes les caractéristiques d'actions terroristes."

Le terrorisme selon notre conception (les occidentaux)c'est le fait de tuer délibérement des civils en temps de paix ou en temps de guerre de façons ciblés et systhématique.

Je passerai sur le volet Afghan et Irakien et le prtexte passe partout du pétrole.

Quand à la guerre de Corée et du Vietnam apparament comme beaucoup,vous êtes atteint d'amnésie volontaire,ce sont les régimes communistes les agresseurs et non les USA .Mais apparament vous réservé la notion d'agresseurs qu'aux juifs qui ont crée l'état Israël.Qui Historiquement furent chassé de ces terres que l'on appelle Palestine.c'est 3000 ans de persécution que les juifs ont endurer.

"Un chant nazi braillé par une bande de cons en Valais fait l'objet d'un procès par la LICRA. En Israel, des mouvement prônant la Solution Finale du problème arabe (Gush Emunim) et un rabbin Mein Kahane sont bien vus par les cercles dirigeants."

Ce ne sont de loin des majorités.Celà ne fait pas de la Suisse un état nazi tout comme pour Israël.

"Le terrorisme, c'est la guerre des pauvres."

Ceux qui financent le terrorisme comme l'Iran riche en revenu pétrolier,idèm pour certains Saoudiens toujours par l'argent du pétrol( car il y a les pros et antis américains)ne sont me semble-t'il loin d'être des misèreux.

Et je ne parle pas des millions que l'UE a versé au Hamas,qui leurs permet d'acheter des armes.

D.J

Écrit par : D.J | 23/01/2009

"Et je ne parle pas des millions que l'UE a versé au Hamas,qui leurs permet d'acheter des armes."
DJ@ vous pouvez nous donner des éléments de preuve qui le démontrerait ?

Mère@ si certains veulent ramener la guerre à la barbarie absolue, en pratiquant des actes ignobles tels qu'envoyer des gamines se faire exploser au milieu de la foule, qu'ils en payent le prix et cessent de se plaindre quand cela se retourne contre eux.
Que les chiens soient traités comme des chiens. Cet article manque dans les conventions de Genève, mais je crois que les Israéliens l'ont bien fait comprendre aux Gazaouites, qui pensent pouvoir indéfiniment tirer des roquettes sur Sdérot et qui viennent pleurnicher parce que la réaction fait mal.

Écrit par : Géo | 23/01/2009

A JOHNNY@ « Les américains sont allés en Afghanistan pour tirer un pipe line «, faux c’est du délire et au pire de l’anti-américanisme pur porc. Les français y sont aussi, ainsi que les allemands et les anglais et vous croyez que tous ces gens là se sont dérangés pour aller tirer un pipe line dans ce bled alors qu’il y a du pétrole partout dans le monde. !
Non, pour une fois l’Occident a eu une saine réaction. Après la monstruosité des avions catapultés sur les tours de Manhattan, il fallait agir sur les régimes islamiques les plus voyous et bravo que le monde occidental nous aient débarrassés de monstres comme Saddam ou Ali le chimique qui a gazé 180000 Kurdes en quelques instants et bravo aussi d’avoir évincé ces atroces talibans qui massacraient entre autres les filles qui se déguisaient en garçon pour pouvoir travailler ce qu’elles n’avaient pas le droit en tant que filles . Et ils continuent à raser les écules mixtes aux confins du Pakistan.
Des mesures musclées voilà ce qu’il faut pour pouvoir terrasser l’hydre nauséabonde de l’obscurantisme terroriste qui menace nos libertés. Ne recommençons pas à être des chiffes molles comme en 1936 devant les dictatures qui nous ont terrassé.

Hervé

Écrit par : hervé | 23/01/2009

"Et je ne parle pas des millions que l'UE a versé au Hamas,qui leurs permet d'acheter des armes."
DJ@ vous pouvez nous donner des éléments de preuve qui le démontrerait ?"

Les palestiniens ont reçus des aides financières de l'UE.Il est clair que ce ne sont pas à l'origine des aides à l'effort de guerre du Hamas.Mais ces derniers ne se sont pas gêner de les utiliser pour s'armer.

D.J

Écrit par : D.J | 23/01/2009

"Si la Suisse était dans la situation d'Israël, les Suisses seraient aussi durs que les Israéliens."
Remarque hautement intéressante. comment se fait-il que la Suisse, dont une partie des Cantons a conquis militairement d'autres Cantons (Berne/Vaud/Argovie, Waldstätten/Tessin, Schwyz et Zurich/Thurgovie, entre autres, n'a jamais eu de problèmes le moins du monde comparables à ceux d'Israel ?
Prenons le cas de Berne et Fribourg, qui ont conquis ensemble le Pays de Vaud en 1536. La Savoie était en faillite, ce fut plus une promenade militaire. Les Bernois ont introduit dans le Pays de Vaud une solide administration, sous laquelle un simple citoyen pouvait déposer plainte contre un bailli. Une sacrée performance au 16. Siècle.
Il y a eu au 17. Siécle un soulèvement de paysans dans l'Entlebuch et l'Emmental. Le commandant en chef des forces bernoises a levé dans troupes DANS LE PAYS DE VAUD pour mâter l'insurection.
C'est donc comme si le Premier Ministre israélien sollicitait la police palestinienne pour aller mâter un soulèvement populaire à Haifa. La plaisanterie est de cette taille.
En 1847, il y a eu la Guerre du Sonderbund, une guerre civile qui a bien duré 12 jours, a fait 120 morts et dont est sorti le présent Etat Fédéral. Les pires atrocités commises par les belligérants ont été quelques jardins potagers tournés sens dessus-dessous et quelques bières non payées.
Alors pourquoi cette différence ? Les Pays de Vaud a été occupé durant 250 ans et nous gardons un bon souvenir des Bernois. Les Tessinois ont été occupés pendant 350 ans, en 1798 il existait là-bas un mouvement poussant au rattachement à la Lombardie, mais une majorité a décidé de demeurer "liberi e Svizzeri"
Pourquoi les Sionistes (la différence pour moi entre Juif et Sioniste est exactement la même qu'entre Allemand et Nazi), qui ne cessent de nous rappeler les mauvais traitements endurés, infligent-ils exactement les mêmes traitements à des innocents, lorsqu'ils en ont l'occasion ?
Comment le peuple juif, qui a fourni au monde un nombre si formidable de savants, d'artistes, d'écrivains, de personnalités politiques (Disraeli, Premier Ministre de la Reine Victoria) peut-il s'abaisser à de telles méthodes et à une tele mentalité raciste et tomber aussi bas ?
Question de victimes civiles: La guerre franco-prussienne de 1870 a fait quelque 5% de victimes civiles, tout comme la 2. Guerre mondiale. La 2. Guerre mondiale a causé environ 55% de victimes civiles, la Corée et le Vietnam environ 90%, tout comme en Iraq. Ces guerres étaient officiellement des guerres de défense contre le terrorisme.
Et question de bombes sales, nous aborderons une fois le sujet des munitions à l'uranium appauvri, les mines anti-personnelles, les bombes à fragmentations et les obus au phosphore utilisées par des nations aussi civilisées et progressistes que Les E.U.s et l'Etat d'Israel.

Écrit par : Johnny | 23/01/2009

Pff, ça y est je les ai tapées ces 4 foutues lettres...

Écrit par : redbaron | 24/01/2009

Alors, il vient ce commentaire, j'ai tapé ces 4 foutues lettres, ce code de validation... Bon, je vais voler ailleurs...

Écrit par : redbaron | 24/01/2009

@ Johnny,"Comment le peuple juif, qui a fourni au monde un nombre si formidable de savants, d'artistes, d'écrivains, de personnalités politiques (Disraeli, Premier Ministre de la Reine Victoria) peut-il s'abaisser à de telles méthodes et à une tele mentalité raciste et tomber aussi bas ?" Il est une forme de racisme, qui consiste à obliger un peuple à endosser des qualités présupposées. Ici, le nombre (+/juifs=génie inné) vous semble capital... prouvant une "supériorité" que vous (mais pas seulement)attribuez à la généalogie...
"Question de victimes civiles: La guerre franco-prussienne de 1870 a fait quelque 5% de victimes civiles, tout comme la 2. Guerre mondiale. La 2. Guerre mondiale a causé environ 55% de victimes civiles, la Corée et le Vietnam environ 90%, tout comme en Iraq.(..)"
Il semble que ce soit faux, la courbe de victimes (civiles et militaires) s'inverse après la guerre du viet-nam (l'opposition à celle-ci, intérieure et extérieure aux U.S.A peut en être la raison). Je vais juste chercher... voilà, "La guerre" de Christian Godin. "De plus les victimes de guerre tendent à être moins nombreuses : Près de 40'000 morts en moyenne en 1950, 600 en 2002" (l'auteur ajoute en note: "actuellement, la grande majorité des victimes d'une guerre le sont par des causes indirectes, comme la maladie ou la famine - seul le dixième des victimes le sont du fait de la violence directe).
Voilà,et l'auteur cite sa source, et vtre redbaron chéri, se tape tout le boulot, le manche à balai entre les dents, et vous colle le liem sur le rapport-source:
http://www.humansecurityreport.info/index.php?option=content&task=view&id=134
ce qui va en plus l'obliger ce redbaron à taper un code débile de 4 lettres...
Ce qui prouve que le redbaron est de bonne foi...
Mais, il semble qu'en ce qui concerne le conflits au moyen-orient, on aime par exemple, mettre au "crédit" de l'armée américaine toutes les victimes, depuis la fin purement symétrique du conflit de 2003. Hors, l'armée américaine pose-t-elle des bombes dans les marchés, fait-elle exploser des voitures piégées, des "Marines" ceinturés d'explosif se jettent-ils dans la foule, en croyant inventer une nouvelle forme de foutebol?
Je parie qu'il y aura quelqu'un pour soutenir cette thèse..

Écrit par : redbaron | 24/01/2009

"comment se fait-il que la Suisse, dont une partie des Cantons a conquis militairement d'autres Cantons (Berne/Vaud/Argovie, Waldstätten/Tessin, Schwyz et Zurich/Thurgovie, entre autres, n'a jamais eu de problèmes le moins du monde comparables à ceux d'Israel ?"

Peut-être parce que les origines du conflit juifs-arabes sont bien antérieures à celles entre Berne-Vaud. Peut-on articuler le chiffre de quelque 4000 ans?

Et les Vaudois sont sans doute moins arrogants que les deux acteurs ci-dessus. Il n'ont peut-être pas produit autant de "personnalités" que les juifs, non, mais ils ont réussi à produire un musée des beaux-arts à Bellerive, qui a été refusé, prouvant une fois de plus l'intelligence suprême de ce peuple élu.

Écrit par : Sans doute | 24/01/2009

@Sans doute, Sans doute, sans doute, le nMBA aurait fait une super-cible. Et sans trop de victimes civiles (le sécurias on le compte comme quoi? je pose la question...), vu que selon vous le désintérêt des "yenapoincommnous" pour la culture en a seul amené le refus... Et en plus, on est au coeur du sujet, làààààà...

Écrit par : redbaron | 24/01/2009

J'ai lu ce "Human security Report" et le trouve intéressant bien que contradictoire.
Il est parfaitement certain que les Amis n'avaient strictement rien à aller chercher ua Vietnam et qu'ils ont causé là-bas plusieurs millions de morts. 55.000 soldats américains y ont également laissé leur vie.
Qu'un civil soit tué par une mine ou qu'il crève de faim à cause de la guerre est plutôt académique: il est mort de toute façon à cause de la guerre.
Le rapport admet que les conflits en Afrique sont tout aussi meurtriers et épouvantables et nombreux qu'une fois. Et ce sont toujours les populations civiles qui en sont les premîères victimes. Mais l'Afrique est un domaine accessoire, la vie d'un Africain n'a sûrement pas autant de valeur que la vie d'un Juif. ....
Lorsque Saddam était au pouvoir, les Irakiens ne s'entretuaient pas. Les femmes étaient les plus indépendantes des Musulomanes. Le pays fonctionnait bien mieux que tous les autres pays de la région. Ce n'est qu'aprés l'envahissements par les Amis que le carnage et la guerre civile ont commencé. les Amis sont par conséquent responsables des tueries en Irak.
Tous les pays du monde sont des Démocraties, à l'exception possible de la Suisse qui st une dictature du peuple, par le peuple, pour le peuple. Et tous les pays du monde ont un Ministère de la Défense, car jamais aucun pays n'attaque un autre pays, n'est-ce pas. Même Hitler s'est vu conraint de se défendre contre les Polonais aprés l'incident de Gleiwitz, ça, c'est sûr...
Pour autant que je sache, seuls les Juifs séphardim ont un rapport continu au travers des siècles avec la Terre soit-disant sainte. Les Azkherase sont originaires du Sud de la Russie, ce sont des populations converies une fois ou l'autre au Judaïsme. La revendication territoriale de ces gens sur la Palestine est aussi fondée que ma propre revendication sur le Vatican. Totalement bidon.
Dans ces merveilleuses Démocraties, la grosse majorité des gens désapprouvent l'envoi de troupes en Afghanistan ou en Irak: quelque 70% des Allemands, des Anglais et des Français. La Démocratie, ce serait un système tellement formidable, n'est-ce pas, s'il n'y avait pas tout le temps ces cons de citoyens...
Les Amis ont essuyé une nouvelle défaite en Somalie où les Islamistes ont repris le dessus. Comme partout ou les Amis interviennent, il ne reste là-bas que ruine et désolation.
Les Juifs ne sont évidemment pas plus intelligents que d'autres, mais c'est un fait qu'ils sont davantage portés à l'étude. Pour cette raison, ils produisent davantage d'intellectuels, pour le meilleur et pour le pire.

Écrit par : Johnny | 24/01/2009

"Lorsque Saddam était au pouvoir, les Irakiens ne s'entretuaient pas. Les femmes étaient les plus indépendantes des Musulomanes."

L'armée de Saddam était composé de soldat de nationalité irakienne,lors de ses bombardements à l'arme chimique sur les Kurdes et les Chiite irakien.

En Turquie elle étaient beaucoup pus indépendante.Comment peut-on être indépendant sous un régime de terreure qu'était l'Irak,ou la moindre suspicions anti-gouvernemental menait droit en prison ou dans les charnier.

"Les Amis ont essuyé une nouvelle défaite en Somalie où les Islamistes ont repris le dessus. Comme partout ou les Amis interviennent, il ne reste là-bas que ruine et désolation."

Ce n'est pas une défaite,mais un retrait prématurer des troupes Ethiopiènne.Les Islamistes s'était pris une dérouillée lors de l'intervention de l'Ethiopie avec l'appuis des forces spécial américaine.

Mais ce retrait doit vous faire plaisir,vu que c'est ce que vous voulez pour l'Afghnistan,vu que les troupes de l'OTAN,mêne selon vous une agressions terroriste.Alors ne venez pas nous faire la leçon sur une Somalie ruinée et désolèe.C'est ce qu'attend le monde musuleman avec des personnes comme vous.

Avec Johnny,c'est "mieux vaut l'islamisme radical que la guerre"

"J'ai lu ce "Human security Report" et le trouve intéressant bien que contradictoire.
Il est parfaitement certain que les Amis n'avaient strictement rien à aller chercher ua Vietnam et qu'ils ont causé là-bas plusieurs millions de morts. 55.000 soldats américains y ont également laissé leur vie."

Ce qui par logique,vous devez effectivement regretter que la Coréé du sud ne soit pas devenu communiste avec ses pénuries et ses famines.

"Mais l'Afrique est un domaine accessoire, la vie d'un Africain n'a sûrement pas autant de valeur que la vie d'un Juif. ...."

Les victimes Africaines n'ont surtout pas la même valeurs que les victimes irakienne,afghane et palestiniènne.Car ce qui interessent les gauchistes de la rue,ce sont les victimes des guerre où sont impliqués les USA ou Israël.

Et je me passerait le passage de la dictature par peuple suisse,c'est de votre part,une incapacité de dicèrnement de dicerner les dictatures des démocratie.A moins que ce soit volontaire,ce qui est encore plus grave.

D.J

Écrit par : D.J | 24/01/2009

Vous fournissez là une drôle de musique, mon cher DJ.
Je pourrais reprendre à mon compte la célèbre remarque de mon ami Jean-Marie d'Arouet (Voltaire pour les dames) : "Monsieur, je méprise vos opinions, mais je défendrai jusqu'à la mort votre droit de les exprimer."
Le fait est qu'en Somalie, les troupes éthiopiennes, financées et équipées et entraînées par les Amis, n'ont pas pu tenir le coup devant les Islamistes et ont effectué ce que les diplomates appellent un "replis stratégique" et ont laissé derrière eux une situation épouvantable.
Le fait est que les Amis ont brutalement agressé l'Irak après avoir faussement prétendu que Saddam avait commencé à fabriquer une bombe atomique. Malgré des recherches désespérées, aucune trace de bombe ou de préparation n'a été trouvée. Au cours de cette guerre d'agression, les Amis et les Anglais ont systématiquement bombardé les réservoir d'eau douce et détruit les infrastructures civiles, en violation flagrante des Accords de Genève. Les Amis utilisent systématiquement de la munition à l'uranium appauvri, ce qui cause une montée dramatique des cas de cancer dans la population civile, mais aussi chez leurs propres troupes.
En ce qui concerne la valeur d'une vie humaine, de quelque race ou religion ou nationalité que ce soit, je me dois de vous informer que j'ai été traîné en tribunal pour antisémitisme par un représentant des "Enfants de l'Holocauste", parce que j'ai eu une fois l'insolence de demander, lors d'une discussion sur le Net, en quoi les victimes juives du Nazisme était plus dommage, ou moins dommage ou différement dommage que les victimes du génocide perpétré contre les Indiens d'Amérique (50 à 80 millions de victimes en 400 ans) ou contre les Tasmaniens par les Anglais (100% de résultat). Et pourquoi il était lors de telles discussions toujours question de 5-6 millions de Juifs, et jamais de 11 à 12 millions au total, y compris les Tziganes, les homos, les résistants ou que sais-je. 18 millions dans les goulags staliniens. La raison est probablement que seules les victimes juives présentaient un intérêt politique et financier, ainsi on a laissé les autres reposer en paix.
Il y a les Musulmans et les Islamistes, Les Allemands et les Nazis, Les Juifs et les Sionistes, les Chrétiens et les adeptes de Dubya. Sachons faire la différence.

Écrit par : Johnny | 24/01/2009

"Au cours de cette guerre d'agression, les Amis et les Anglais ont systématiquement bombardé les réservoir d'eau douce "
Non, sur ce point là, vous planez. Au début de l'intervention, il était question de tout faire pour améliorer l'approvisionnement en eau potable de Bagdad mais les insurgés (baasistes) tiraient à vue sur ceux qui voulaient le faire. Si les systèmes étaient endomagés, ce n'était pas volontaire. Par contre, empêcher leur réparation faisait partie de la stratégie qui a abouti à la fuite la queue entre les jambes des NU et du CICR. Et ils avaient bien raison de fuir.

Écrit par : Géo | 24/01/2009

Comment peut-on dire de telles contre vérités que les Irakiens ne s'entretuaient pas entre eux avant l'arrivée des américains quand on pense que Saddam aidé de Ali le chimique a éliminé en un temps très court 180000 kurdes en les gazant et que Saddam après le départ des américains à la première guerre du Golf a exécuté 300000 chiites lui étant sunite pour cause de collaboration. Cela ne peut s'expliquer que par une ignorance crasse de l'auteur de ces fait ou par le fait qu'il est vraiment très jeune.
N'empêche que si les "amis" ne nous avaient pas délivrés du nazisme en 1945 nous serions encore maintenant sous la coupe des nazis et les suisses étaient tous destinés à devenir des garçons de café! Vous feriez mieux de vous félicité qu'il existe au monde cette grande démocratie de liberté qu'est l'Amérique du Nord qui nous a débarrassé de toutes les tyrannies sanguinaires qui nous menaçaient au 20ème siècle.

Louis Hervé

Écrit par : hervé | 25/01/2009

A plusieurs intervenants dans ce blog: attendez-vous à devoir faire un gros effort pour ne pas m'en vouloir, car j'aimerais attirer votre attention sur une faute d'orthographe fréquente ici, puisque le sujet touche à différents pays: les Français parlent français dans le beau pays qu'est la France et toutes ses provinces françaises. Un auteur américain peut à l'occasion ne pas être un Américain d'origine, mais il écrira certainement en américain. Un vrai Suisse, c'est-à-dire celui que mange de l'Emmenthal suisse, ne parle par contre pas suisse, mais allemand, français, italien ou romanche. Mais un Suisse peut-il être trop suisse?

Écrit par : Mère | 25/01/2009

Louis hervé@ L'Irak est une invention anglaise et toute personne ayant un minimum de culture le sait bien. C'est pourquoi Monsieur le Président de la République Française Jacques Chirac, que du haut de votre splendeur intellectuelle vous qualifiez de con, a essayé dans sa grande bonté d'expliquer à M. le Président des USA G.W. Bush que ce pays, l'Irak, était composé d'entités antinomiques qui entreraient immédiatement en conflit si ce Brave papi légèrement cinglé Saddam Hussein était éliminé. Ce qu'a expliqué le Président de la RF que vous vous sentez en droit de mépriser - ce qui ne manque pas de provoquer chez nous une dérision certaine à votre égard - s'est parfaitement vérifié, jusque dans les moindres détails. Le nombre de tyrans que les Américains ont mis au pouvoir, aidé dans leur tâches criminelles est tellement important que la liste en est fastidieuse. Alors pourquoi continuez-vous dans cette voie sans issue ? Vous êtes gâteux ?

Mère@ Oui alors bon : quelle faute d'orthographe ? vous avez juste oublié de le préciser ?

Écrit par : Géo | 25/01/2009

@Géo Une fois de plus je me suis précipité. En fait il s'agit d'un texte du 25.01.2009, qui m'a tapé dans l'oeil et j'ai fait une extrapolation impardonnable parce qu'il me semblait que cette faute était assez fréquente dans les blogs, et que je n'aime pas désigner une personne en particulier. Les Américains et les Suisses y ont perdu leur majuscule, accident qui ne les diminue en rien évidemment; mais je suis de la vieille école.

Écrit par : Mère | 25/01/2009

"D’un côté comme de l’autre, seuls les crétins ont gagné quelque chose : le droit de se battre bientôt à nouveau."

Malheureusement, très juste, trop juste.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Comment peut-on dire de telles contre vérités que les Irakiens ne s'entretuaient pas entre eux avant l'arrivée des américains quand on pense que Saddam aidé de Ali le chimique a éliminé en un temps très court 180000 kurdes en les gazant et que Saddam après le départ des américains à la première guerre du Golf a exécuté 300000 chiites lui étant sunite pour cause de collaboration. Cela ne peut s'expliquer que par une ignorance crasse de l'auteur de ces fait ou par le fait qu'il est vraiment très jeune."

Et comme vous n'avez pas cette excuse, pourquoi passez-vous sous silence le fait que Saddam Hussein était soutenu par le monde occidental "démocratique" (produits chimiques, argents, renseignements - sans lesquels il aurait pu perdre la guerre), et que notamment la guerre contre l'Iran avait été encouragée par les USA? Oui, pourquoi?


"N'empêche que si les "amis" ne nous avaient pas délivrés du nazisme en 1945 nous serions encore maintenant sous la coupe des nazis"...

Tiens, je ne savais pas que les Soviétiques étaient vos "amis". Je ne savais pas non plus que la Suisse avait été envahie comme une vulgaire Tchécoslovaquie ou Pologne.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Et quelle différence faites-vous alors avec les morts israéliens dus auy Kassams ? Ils sont moins nombreux. Alors jusqu'où les israéliens auraient du attendre ? 10 morts, 100, 200 ?
Dites-le nous, puisque vous pensez que les morts ne sont que d'un seul côté..."

Les morts ne sont pas d'un seul côté, mais c'est du 1 contre 10 ou contre 100 selon les saisons. Si 1 vaut 10, c'est du racisme.

Et parler du hamas, c'est très pratique. Ca permet d'éviter de parler des colonies et de la politique d'annexion territoriale d'Israël qui est illégale et qui est le coeur du problème. Ca permet aussi d'éviter de parler des Accords de Genève. Joli coup de propagande sioniste.

Personnellement, je condamne tout acte assassin. Il se trouve qu'Israël est plus condamnable, car Israël a assassiné plus de personnes. Et tous les responsables de ces assassinats DES DEUX COTES devraient être traduits devant un TPI.

Maintenant montrez bien votre lâcheté en ne condamnant qu'un des bords et en justifiant des crimes de guerre.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Pour autant que je sache, seuls les Juifs séphardim ont un rapport continu au travers des siècles avec la Terre soit-disant sainte. Les Azkherase sont originaires du Sud de la Russie, ce sont des populations converies une fois ou l'autre au Judaïsme. La revendication territoriale de ces gens sur la Palestine est aussi fondée que ma propre revendication sur le Vatican. Totalement bidon."

Les Sépharades sont les descendants de tribus berbères converties. Certains ont fui en Europe de l'Est au moment de rechristianisation de l'Espagne (1492). Donc aucun lien avec la Palestine. Les Ashkenazes sont les descendants des Kahzars, royaume s'étant converti au judaïsme au 10e siècle.

Cf. Shlomo Sand, Comment le peuple juif fut inventé.
Et Arthur Koestler, La treizième tribu.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Les experts militaires américains ont évalué à 2 millions de GIs qu'il eût fallu sacrifier pour arriver à la reddition de l'empire japonais s'il fallait continuer comme à Guadalcanal."

Ils pouvaient évaluer tout ce qu'ils voulaient, mais en l'occurrence ils passent plutôt pour des cons. Ce qui a décidé Hiro Hito à capituler, contre l'avis de certains membres de l'Etar-Major, c'est l'invasion à partir du 9 mai de la Mandchourie par les Soviétiques. Et c'est cette intervention prévue par les accords de Yalta qui a commandé les bombardements. Les USA voulaient signer SEULS la capitulation du Japon. Ils n'ont pas compris que les Japonais le voulaient aussi, certainement encore plus que les Ricains.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Et surtout, des gens prêts à tuer des gens en faisant exploser des bus et des cafés sont tout aussi capables de tuer leurs propres citoyens, si cela peut provoquer l'indignation dans le lointain occident."

Rarement lu un commentaire aussi partisan, imbécile et de mauvaise foi. Et les photos de bombes larguées sur les bâtiments civils, c'étaient des photos de feux d'artifice peut-être (trafiquées par d'odieux anti-sionistes)?

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Ceux qui s'adonnent a ces manipulations, se sont eux les criminels! Puisqu'ils favorisent le crime..."

La première des manipulations a été d'interdire à la presse internationale l'accès à Gaza. Et qui a interdit...?

Paf, une balle dans le pied.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

@Géo,

"Le nombre de tyrans que les Américains ont mis au pouvoir, aidé dans leur tâches criminelles est tellement important que la liste en est fastidieuse. Alors pourquoi continuez-vous dans cette voie sans issue ? Vous êtes gâteux ?"

Et vous?vous oubliez ceux que l'URSS a mis en place.Pinochet n'est plus au pouvoir et le Chili est une démocratie,tandis que Cuba reste une dictature rouge.Le bilan positif de la guerre froide revient à l'Amérique.

Si les Américains ont soutenu certaines dictatures,c'était pour combattre l'ennemi principale de l'époque,tout comme l'amérique c'est allié avec l'URSS pour combattre le nazisme.Il y a ceux qui agissent et ceux qui préfaire continuer étenellement de jouer les Munichois de service.

D.J

Écrit par : D.J | 25/01/2009

"(la différence pour moi entre Juif et Sioniste est exactement la même qu'entre Allemand et Nazi)"

Sauf que le judaïsme est une religion et pas un peuple, ni une ethnie, et alors que l'Allemagne est une nation. Le nazisme et le sionistes sont deux idéologies nationalistes.

Pour rappel, la nation israélienne n'existe pas.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Si la Suisse était dans la situation d'Israël, les Suisses seraient aussi durs que les Israéliens."

Je ne savais pas que la Suisse était un Etat à base religieuse. Quelle religion au fait?

Écrit par : Johann | 25/01/2009

On entend jamais Johann,prendre position et de dénoncer les milliers de morts civils du à la guerre au nord du Sri-Lanka,ni ceux du darfours ou du Congo.Il s'en fout royalement,à moins de trouver une complicité voir minime ou imaginaire de l'Amérique.Pour lui Saddam n'est pas coupable de ses massacres à l'arme chimique,il préfaire accuser le magasin et son vendeur.Evidement il ne met surtout pas en cause son pricipale fournisseur d'arme qui n'est autre que l'URSS.Il dénonce les pertes civiles de Gaza par les tirs de Tsahal,mais ne met surtout pas en cause l'utilistion de boucliers humains par le Hamas.Pour lui le Hamas sont des libérateurs qui aiment leurs population.

Ne seriez-vous pas membre de l'association suisse des amis des dictateurs ( de gauche de surcroit)Vu que Saddam par exemple admirait Staline.

D.J

Écrit par : D.J | 25/01/2009

"Les victimes Africaines n'ont surtout pas la même valeurs que les victimes irakienne,afghane et palestiniènne.Car ce qui interessent les gauchistes de la rue,ce sont les victimes des guerre où sont impliqués les USA ou Israël."

Pour les "gauchistes" une vie est une vie. Vous êtes de mauvaise foi. Le racisme occidental est évident à tous les étages.

"Et je me passerait le passage de la dictature par peuple suisse,c'est de votre part,une incapacité de dicèrnement de dicerner les dictatures des démocratie.A moins que ce soit volontaire,ce qui est encore plus grave."

Et en manque grave d'intelligence pour ne pas avoir compris le sens du mot dictature dans son contexte. A chacun ses limitations. Désolé.

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Pour rappel, la nation israélienne n'existe pas."

C'est un état reconnu comme tel par la communauté international.Il n'y a que le Hamas et ses fans comme Johann qui ne le reconnaisent pas.

Ce qui n'est pas le cas de la Palestine.

D.J

Écrit par : D.J | 25/01/2009

"(50 à 80 millions de victimes en 400 ans)"

Hmmm, j'en étais resté aux chiffres de Las Casas, minimum 12 millions pour le Mexique seul, minimum, plus vraisemblablement 15 millions. Eh! Mais alors ils devraient avoir le droit de faire comme les Israéliens! Pas de chance pour eux, les autres ne sont pas des Palestiniens... et puis des Amérindiens, ce n'est pas une sous-race, ça?

Écrit par : Johann | 25/01/2009

"Pour les "gauchistes" une vie est une vie. Vous êtes de mauvaise foi. Le racisme occidental est évident à tous les étages."

C'est bien ce que je disais,seul pour les gauchistes,l'occident est coupable.Les massacres inter ethniques ou religieux en Afrique de même qu'au Sri-Lanka ne vous interesse pas du tout.Où sont les manifs?

D.J

Écrit par : D.J | 25/01/2009

Tages-Anzeiger, Zürich, 24.01.09, page 7. Traduit de l'allemand et résumé:
12.000.000.000.000 DE DOLLARS DéJà BOUSILLéS AU PROCHE-ORIENT
Les divers conflits du Proche-Orient ont coûté depuis 1991 environ 12 TRILLIONS de dollars. Les récentes hostilités dans la Bande de Gaza non comprises.
L'étude "Costs of Conflict in the Middle East" devraient donner à réfléchir aux potentats de la région et ouvrir les yeux du grand public. C'est ce que pensent la Suisse, la Norvège, la Turquie et le Qatar, qui ont chargé le bureau d'études asiatique Strategic Foresight Group d'établir ce bilan....
... Ce que tout le monde pourrait gagner si on avait la paix
COÛT DU CONFLIT POUR ISRAEL ET POUR LES PALESTINIENS. Liste incompléte

Palestiniens
Morts depuis 2000: env. 5.000
Détenus en Israel (état 2007): 11.229
Fugitifs et déplacés 4,5 millions
Famine dans la population 35%
Chômage dans la Bande de Gaza 53%
en Cisjordanie 39%
Heures de travail perdues aux postes
de contrôles israéliens: 12 millions par an
Pertes de l'agriculture dues à l'occupation: 50 millions $

Israel
Morts depuis sept. 2000 - Mars 2008 1.044 dont 716 civils
Vétérans handicapés: 79.239
Dépenses militaires annuelles 11.7 milliards de $
Coût des implantations
dans zones occupées 1970-2005 183 milliards de $
Pertes du tourisme 2001-2006 15 milliards $
... Le SFG a réuni plus de 50 experts pour l'aider à évaluer les coûts économiques, militaires, sociaux et politiques ainsi que les dégâts à l'environnement. En incluant l'invasion de l'Irak et la guerre au Liban, les chercheurs arrivent à la somme pharaonique de 12 trillions de dollars, dépensés entre 1991 et 2010.
... En cas de paix, les ménages de la région disposeraient du double d'argent, à l'exception de l'Irak, ou le revenu par ménage serait quadruplé...
...en cas d'une paix durable entre Palestiniens et Israeliens, et même si l'on déduit les indemnités aux colons israeliens et aux réfugiés palestiniens, une famille israéliene moyenne toucherait 4.429 $ annuellement en plus, en Jordanie 1.250 $ en Egypte 500 $ en plus.

Comme mon ami Albert (un Juif) avait l'habitude de dire: "Deux choses dans ce monde sont infinies: la taille de l'univers et la connerie humaine. Et pour ce qui est de la taille de l'univers, je ne suis pas si sûr..."

Écrit par : Johnny | 25/01/2009

A GEO @ Mais je rêve quand ai-je traité Chirac de con et où je l'ai méprisé.?Je me suis relu dans ce blog, pas une fois j'ai inscrit le mot Chirac ou fait allusion à un président français !!!!!!!!!!!!!!?????????????
Vous avez peut être des hallucinations ou vous avez rêvé cette nuit. Le me demande lequel de nous deux est le plus gâteux!!
A JOHANN@ vous pensez que quand je parle d'AMIS je fais allusion aux soviétiques. Mais une fois de plus je rêve! C'est Johnny qui utilisé cette expression en parlant des américains ayant intervenu en Irak !!?? Quel méli mélo. Il est temps que ce blog se termine , il finit par tourner en eau de boudin!
J'aimerais bien que l'on me cite les terribles dictateurs que les Etats Unis ont mis en place. Ils ne doivent pas être bien nombreux.
Ah anti-américanisme je te tiens par la barbichette, que ne le vénére-t-on pas à travers ce monde de nantis européens qui ont bien profité que ces pauvres G'IS viennent se faire casser la gueule à travers le monde à la place de ces laches européens
Si j'étais Obama je dirais merde à tout le monde et me retirerais dans ma belle nature outre atlantique. Mais le résultat serait le même ,on hurlerait pourquoi les Yankys n'interviendraient quand nous on ferait dans nos frocs.

Louis Hervé

Écrit par : hervé | 25/01/2009

@Johan: Une balle dans le pied, impossible! mes sandaus sont fixes, et vers l'avant! Quand à mon arme individuelle de secours, elle est dans ma combinaison de vol, et le cran de sureté est levé, donc...toutes les précautions sont prises. Et il s'agit chez vous de procédés d'intention, du genre j'te piques un bout de texte hors contexte, j'ajoute un p'tit "quekchose", et mon âme est sauvée, les portes du paradis me sont ouvertes... Vielle recette pour soupe de bonne conscience à bas prix, même si sont fumet àdes relents... de champ de bataille,ou de camps d'extermination. Vous devriez devenir journaliste, c'est une profession faites à votre mesure...
J'ajouterais, pour vous faire fumer, qu'Israël et les U.S.A, même en temps de guerre, ne musèlent pas leur presse... Alors que "l'état de guerre" le permettrait.
Un petit exercice, maintenant: Nous sommes en 1944, la télévision (qui existait déjà en Allemagne...) est aussi répandue que maintenant. Qui voyons-nous à la T.V? Johan! en direct du front, qui interview le commandant SS Aue, qui lui remet une pile de cassettes hors caméra sur la souffrance des civils allemands, nie toute existence de camps d'extermination et de concentration, réfute les discours de Goebbels "nous tiendrons jusqu'au dernier"-il-a-jamais-dit-ça, et jure que les communistes et autres opposants au nazisme peuvent s'exprimer, et que les "Amis" sont très vilains, qu'ils devraient s'occuper des russes... etc., imaginez... Ce serait vachement pacifiste... y aurais des manifs partout, en compagnie de gens portant un certain brassard, Ce serait coool, démoooocratique, çaaaa...
Bien à vous

@Mère, je crois que j'ai fais attention aux majuscules, mais je ne me relis pas, aussi je m'excuse d'avance pour mes fautes de frappes ou d'accord de participe passé, j'étais malade lorsqu'ils ont été étudiés à l'école primate, et après, vu l'ambiance autoritaire, je n'ai jamais osé redemander, mais je vais m'y mettre, c'est le moment ou jamais, mais vous savez ce que c'est, il y a loin de la coupe aux lèvres vu le stress et le temps qui passe, passe, passe...

Écrit par : redbaron | 26/01/2009

"mes sandaus sont fixes, et vers l'avant!" un p, il manque un P, comme Pan! (non, pas la flute)en B.D ce serait Ratatat! Donc, "mes spandaus sont fixes"... voir le mécanisme ici:
http://volsdeguerre.blog.24heures.ch/archive/2008/12/09/rafales-et-hellites-synchronisation.html
Entre autre

Écrit par : redbaron | 26/01/2009

@redbaron Je vous comprends. Ma défunte soeur n'a pu fréquenter l'école qu'une partie du temps pour cause de maladie et une année quasiment pas. Aussi je me borne, puisque j'ai eu plus de chance, à faire de temps en temps une petite incursion dans le domaine, en prenant soin de m'en excuser en général, de faire une remarque à propos d'un point particulier qui me frappe, en l'occurrence la majuscule pour le noms désignant les ressortissants d'un pays (les Français, les Suisses, les Américains, etc.), ce qui n'est vous concerne pas directement. Bonne chance à vous.

Écrit par : Mère | 26/01/2009

@Mère, Merci, de toute façon, votre remarque etait/est pertinente, le langage et la pensée ont un lien étroit... La réforme de l'orthographe est un autre sujet, y compris celui traité dans ce blog, il serait bon dans le cas ou celle-ci aurait lieu de prendre garde à ce qu'elle n'appauvrisse pas la pensée. Je ne fais pas l'impasse sur votre soeur. Saluons ici sa mémoire.

Écrit par : redbaron | 27/01/2009

Les commentaires sont fermés.